T’as vu la grande asperge !

T’as vu la grande asperge !

Après avoir passé l’hiver la tête dans le sable, l’asperge se dévoile le printemps venu. Sacré légume connue des Romains et de Grecs qui la consomment sans modération. Il semblerait que Pline l ‘Ancien (Histoire naturelle livre vingt) la recommandait pour ses vertus médicinales et aphrodisiaques. L’argot lui a trouvé des expressions qui ne sont guère alimentaires : « Aller aux asperges » signifie faire le trottoir pour les femmes exerçant le plus vieux métier du monde.

Quelques « grandes asperges » préfèreront déguster cette pousse de saison sous une autre forme. Une petite recette facile flattera vos papilles. Une belle rencontre valaisanne qui vous permettra d’oublier, un instant, les frimas du printemps.

 

Choix de fromages affinés

 

200 grammes d’asperges de Saillon

Mayonnaise maison relevée d’ail des ours

 

1 filet de vache du Val d’Hérens

Sel à l’Ancienne de Bex

Poivre de Sichuan

 

La cuisson des asperges à la verticale dans une eau bouillante et salée durant une dizaine de minutes. Elle peut toutefois varier en fonction de la qualité des asperges donc mieux vaut la vérifier à l’aide d’une pointe de couteau. Il faudra qu’elle s’enfonce facilement tout en offrant une légère résistance au cœur.

 

Toute famille détient son secret pour une mayonnaise ou un autre type de sauce qui accompagnera les belles tiges blanches. La viande sera cuite selon vos goûts mais un bon filet rassis sur l’os nécessitera une cuisson rapide.

 

Le Valais se rappellera aussi à vos bons souvenirs grâce à la petite arvine sèche qui accompagnera la petite assiette de fromage avant de boire un pinot rouge qui s’accordera avec la viande mais aussi avec le moelleux des asperges.

 

Si vous ne voulez pas cuisiner, n’hésitez pas à passer un magnifique weekend dans cette belle vallée du Rhône pour y déguster tous ces produits locaux (sauf le poivre, évidemment).

J'aime cet article 372

Annonce

Nos partenaires