‘’C’est qui le Boss ?’’

‘’C’est qui le Boss ?’’

Analyse d'un des fleurons de l’industrie de la mode haut de gamme.

Bonjour à tous,

Ce matin, un petit indice est dans le titre à propos de la société que l’on va ensemble analyser avec theScreener. Mais jouons avant cela un peu aux devinettes.

Est-ce une boite de fringues ? Oui !

Cette marque est-elle européenne ? Oui et plus précisément allemande.

Combien de collaborateurs nous aident à être chic en toute circonstance ? 13’798 pour être exact.

Combien de magasins en propre la marque gère-elle dans le monde ? 442.

On arrête là ? Oui, je pense, car j’en suis sûr, vous avez déjà deviné. Il s’agit bien sûr de la célèbre marque de patron : Hugo Boss. Avec ses 2.7 milliards de vente en 2016 le groupe fait figure de fleuron de l’industrie de la mode haut de gamme.

Fondé en 1924 par un certain Hugo Ferdinand Boss, Hugo Boss est aujourd’hui l’une des plus célèbres marques de mode au monde. Entre nous, il a bien eu raison de ne garder que le Hugo. Après une ère très sombre sous le régime nazi, la marque va surtout connaitre un développement flamboyant dans les années 70. Les successeurs de Hugo Ferdinand vont, à cette époque, repositionner la marque sur les costumes hommes. Grâce au sponsoring en Formule 1, au golf et au tennis, Boss va réussir à incarner la mode des jeunes cadres dynamiques européens et américains.

Pour la petite histoire, tout le monde se souvient du costume blanc de Michael Jackson sur l’album Thriller. Dans le mille, c’était un Boss ! Positionné assez haut de gamme, Hugo Boss renvoie l’image virile de la réussite professionnelle ! La marque entre en Bourse en 1980. Après de belles années de croissance, la marque s’ouvre aux femmes en 2000 avec Boss Woman.

En 2016, le groupe Hugo Boss est présent dans le monde entier avec 73% des ventes en Europe. L’Asie Pacifique et les Amériques représentent elles 27% . Aujourd’hui le prêt à porter féminin dépasse le masculin avec 59% des ventes. Dernier chiffre intéressant, l’âge moyen du client Boss est de 35 ans !

Après cette rapide visite de la marque, nous allons analyser avec theScreener l’action du groupe Boss. Les analyses theScreener sont assez positives depuis le mois de janvier. Après un petit passage en territoire neutre, la valeur revient dans le vert. En effet, au prix de 69.62 EUR, Boss est modérément sous-évalué. Toujours sur le fondamental, les 29 analystes qui couvrent la marque révisent à la hausse leurs estimations bénéficiaires. Sur le technique, les indicateurs sont dans le vert.

En bref, on est sur un titre à 4 étoiles :
1. Fondamentalement : Le titre semble modérément sous-évalué et les analystes révisent à la hausse leur prévisions !
2. Techniquement : Le titre enregistre une belle performance relative dans un environnement « Produits personnels » négatif et s’inscrit en tendance haussière.

S’agissant de l’évaluation de la sensibilité de Boss, on est en territoire neutre. Il semble enfin que le titre soit en ligne avec les mouvements du marché, mais encore assez résilient en cas de pressions spécifiques, en cas de mauvaises nouvelles.

Somme toute, en combinant d’un côté de bons signaux sur le fondamental et le technique, avec un risque considéré comme moyen, le titre du groupe Boss nous propose une évaluation globale plutôt positive.

Si vous voulez approfondir l’analyse de la marque Boss, veuillez télécharger l’analyse détaillée theScreener.

Nous vous souhaitons de la part de toute l’équipe theScreener, une excellente journée,

Stanislas Laurent

 

J'aime cet article 149

Annonce

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.

Nos partenaires