Le secteur de la santé et le Big Data

Le secteur de la santé et le Big Data

Les systèmes de santé sont remis en cause dans plusieurs pays. L’explosion des coûts ainsi qu’une pyramide des âges de plus en plus inversée dans les principaux pays développés sont les facteurs les plus perturbants. Face à cette situation le secteur de la santé doit être fondamentalement réinventée.

(cliquez pour agrandir)

Une des réponses réside dans une meilleure accessibilité aux données, des données structurées et longitudinales sur les résultats pour des patients présentant différentes formes d’une maladie à différents stades. Les données provenant exclusivement d’essais cliniques dans des centres spécialisés ne permettent pas nécessairement aux médecins de considérer toutes les hypothèses lorsqu’ils voient un patient. Les données peuvent aussi être de nature plus financières comme celles concernant le coût des médicaments dans les différents pays ou le prix des primes payées par les assurés.

La société Accenture plaide en faveur de la santé dite « connectée ». Cela signifie que ce mode de fonctionnement s’appuie sur l’application systématique de l’informatique pour faciliter l’accès et le partage de l’information ainsi que l’analyse ultérieure des données sur la santé dans les différents sous-secteurs d’activité.

Source: Accenture

De plus, avec de meilleures données, il devient plus facile de passer à un système de paiements « groupés ». Les paiements groupés fonctionnent si vous pouvez définir le coût prévu par « épisode de soins » pour certains types de patients. Cette approche diffère des méthodes traditionnelles selon lesquelles les payeurs remboursent les prestataires soit pour le service qu’ils fournissent soit par patients qu’ils voient.

Cette approche permet de réduire les coûts pour les payeurs, d’améliorer les résultats pour les patients et laisser les médecins se concentrer sur leur métier de base, soigner leurs patients.

Source: Rock Health

Mais il existe des obstacles sur le chemin de la santé connectée. Les deux principaux défis sont des systèmes informatiques qui ne peuvent pas « se parler » et les préoccupations concernant la vie privée et la sécurité des données.

Quoiqu’il en soit, l’univers de la santé continue sa mutation et plusieurs activités y contribuent. Il existe donc plusieurs pistes pour un investisseur. L’une d’elles serait d’investir à la fois dans de grandes entreprises pharmaceutiques, dans le domaine de la biotechnologie et dans celui de la technologie liée au Big Data.

 

Classement des fonds Healthcare et Biotech (Morningstar Global Category : Sector Equity Healthcare)

(cliquez pour agrandir)


Sur le même thème :

Les perspectives 2017 pour le marché biotech, par Dr. Marmor de Sectoral Asset Management


 

J'aime cet article 208

Annonce

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.

Nos partenaires