Caisses de pension suisses: performances à fin avril 2017

Caisses de pension suisses: performances à fin avril 2017

La politique a encore été un facteur déterminant pour les marchés financiers. Les élections françaises ont donc été le sujet d’attention des investisseurs. Les chiffres macroéconomiques suggèrent une augmentation de l’inflation, surtout aux Etats-Unis et dans une moindre mesure en Europe. Les caisses de pension ont vécu un nouveau mois de hausse, le quatrième consécutif cette année.

Les résultats de entreprises suisses ainsi que les annonces de dividendes, généralement en hausse, ont contribué à la bonne performance des actions de sociétés helvétiques. Avec un gain de 3,84% en avril, cette catégorie d’actifs a été la plus performante. Malgré un environnement de taux « compliqué », les obligations suisses et étrangères ont aussi contribué à la bonne performance des portefeuilles. La seule ombre au tableau, les hedge funds qui perdent 0,44% et restent de fait la plus mauvaise catégorie d’actifs en avril comme depuis le début de l’année.

L’immobilier est à nouveau un facteur peu volatile dont les rendements dépassent ceux des obligations. La quote-part immobilière des caisses de pension suisses s’établit à 21,9% d’après l’étude de Swisscanto de 2016. La part de l’immobilier suisse par rapport à la fortune totale est de 20,2% et 1,7% revient à l’immobilier étranger. Les chiffres englobent les placements directs comme indirects. Rappelons que la loi autorise une quote-part de 30% dont un tiers maximum à l’étranger.

La très bonne performance des actions suisses et étrangères se reflète dans l’indice Pictet LPP-60 qui n’a eu que des mois positifs depuis l’élection de Trump en novembre 2016.

Source: Pictet

Depuis le début de l’année, les petites caisses de pension de l’échantillon UBS délivrent la meilleure performance alors que les caisses gérant plus de 1 milliard de francs suisses ferment la marche. Depuis 2012, les grandes institutions mènent le bal avec un gain annualisé moyen de 5,02% alors que les caisses de pension de taille moyenne ne gagnent que 4,66%.

Le ratio performance/risque a encore augmenté au cours des 36 derniers mois pour atteindre 1,30. Les marchés des actions ont monté sans que la volatilité ne bouge de façon significative. Celle-ci reste très basse malgré les facteurs politiques qui pourraient affecter les marchés comme l’attitude du gouvernement nord-coréen. Comme pour les mois précédents, le meilleur ratio de Sharpe se trouve dans les caisses de pension gérant plus d’un milliard de francs.

 

J'aime cet article 247

Annonce


Nos partenaires