TOP 20 des fonds en CHF les plus performants en 2017 (à fin mai)

TOP 20 des fonds en CHF les plus performants en 2017 (à fin mai)

Chaque mois découvrez les performances des 20 meilleurs fonds disposant d'une part en francs suisses.

Si le fameux dicton financier prétendant qu’il faut vendre en mai devait se vérifier pour l’année 2017, les investisseurs auraient dû tenir leurs positions jusqu’au milieu du mois environ afin de réussir le parfait market timing (qui n’existe cependant que dans leurs rêves les plus fous, comme l’expérimentent chaque jour la majorité d’entre eux). Cette remarque s’applique entre autres aux fonds de petites et moyennes capitalisations suisses qui ont encore progressé de quelques pourcents au long du mois écoulé.

indice SPI (source: bloomberg.com)

Même s’ils ne sont plus que 10 (au lieu de 14 en avril), les fonds de petites et moyennes capitalisations suisses continuent de s’affirmer comme la classe d’actifs gagnante de ce premier semestre 2017. Si nous élargissons quelque peu notre échantillon au-delà des 20 meilleurs fonds et observons le classement des 200 meilleurs depuis le début de l’année, nous retrouvons 41 fonds de petites et moyennes capitalisations suisses, ainsi que 79 fonds large cap/all cap suisses. Soit 120 fonds d’actions suisses sur les 200 premiers, au sein d’un univers de fonds disposant d’une part en francs suisses composé de plus de 2700 produits, toutes classes d’actifs confondus.

Le reste du Top 20 est composé pour une part de 3 fonds investis en valeurs technologiques, dont les performances seront vraisemblablement chahutées en juin mais qui ont tous 3 progressé de plus de 5% en mai.

L’autre part du Top 20 comprend 7 fonds spécialisés sur les marchés émergents et plus principalement sur l’Asie hors Japon ou sur la Chine, dont l’indice CSI 300 a bien récupéré de son trou d’air l’ayant amené à un point bas en début de mois.

Shanghai Shenzhen CSI 300 Index (source: bloomberg.com)

Le marché russe qui avait connu un sommet début février n’a toujours pas renoué avec une tendance haussière et reste sous l’influence d’un prix du pétrole ayant du mal à repasser la barre des $50. Situation qui n’est évidemment pas étrangère à la bonne santé du marché chinois, gros importateur d’or noir.

 

 

 

J'aime cet article 36

Annonce

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.

Nos partenaires