Immobilisme haussier

Immobilisme haussier

sans avoir l’impression de me répéter comme une andouille « comme quoi il ne se passe rien », mais que jusque-là, tout va bien. Et puis, finalement, après m’être retourné 847 fois dans mon lit, je fini par m’endormir en essayant de ne pas culpabiliser, parce qu’en même temps, s’il ne se passe rien c’est quand même pas ma faute.

L’Audio du 8 août

Je commence à avoir des crises d’angoisse. Je me réveille en pleine nuit et je me demande ce que je vais bien pouvoir écrire dans ma chronique du matin
Alors désolé, mais hier encore, il ne s’est rien passé. Et quand je regarde le calendrier économique, je crains que ça risque de durer toute la semaine. Le seul espoir qu’il nous reste, si l’on veut avoir un peu d’action, ça serait que Trump déclare la guerre à quelqu’un, ou se fasse choper en train de négocier un deal avec Poutine pour les élections de 2020, mais même ça semble peu probable étant donné qu’il est parti jouer au golf pendant deux semaines et qu’il semblerait incroyable qu’il saborde ses propres vacances.

Il ne nous reste donc plus qu’à jouer à celui qui sera le plus immobile et qui trouvera le meilleur moyen de passer le temps en attendant. En ce qui me concerne, je crois que je vais retourner me coucher étant donné 1) la météo et 2) le fait que je me suis retourné 847 fois dans le lit et que j’ai du sommeil à rattraper.

Donc au cas où vous en doutez, hier il ne s’est rien passé. Ou pas grand-chose. Le Dow Jones termine en hausse pour la neuvième fois consécutive, il est donc statistiquement de plus en plus probable qu’aujourd’hui soit une journée négative. Le S&P était en hausse, mais ça fait 13 séances qu’il n’a pas bougé de plus 0.5% dans un sens ou dans l’autre. Ce qui représente assez bien mon supplice qui consiste à vous raconter des trucs sur des marchés où il ne se passe rien. Le Nasdaq terminait en hausse de 0.5% emmené par le secteur des semi-conducteurs qui était le secteur le plus en forme du moment.

Pour le reste, encore une fois, il fallait être dans les bons titres si vous vouliez avoir une bonne journée, mais étant donné le nombre de « net new money » qui rentre chez Vanguard ou chez BlackRock, on peut supposer que la plupart d’entre nous choisissent de traquer les indices plutôt que de choisir des sociétés pour ce qu’elles font. Ce que veut dire que nous risquons tous la mort par ennui maximum.

On notera que les actionnaires de Nxstage Medical ont passé une belle journée puisque la société va se faire racheter par l’Allemand Frenesius avec une prime de 30%. Que Tyson Foods a fait mieux que prévu sur le trimestre et montait de 5%, que Morgan Stanley pense que Teva, c’est de la daube, le titre perdait 10% de plus et se retrouvait au plus bas depuis 15 ans. Et puis on retiendra que Tesla émet une obligation qui sera mature en 2025.

En Allemagne, on s’est rendu compte que l’économie n’était pas aussi forte que prévue et globalement les indices européens n’ont pas fait grand-chose, un peu à l’image du reste. Le pétrole se promène toujours autour des 49.5$ et ne parvient pas à passer en dessus des 50. L’or ne fait strictement rien, comme d’habitude. Ce matin le métal jaune est à 1263$ et le Bitcoin continue de monter, comme d’habitude, et ça semble clairement le seul endroit où il y a un peu d’action.

Actuellement la cryptomonnaie est à 3444$, au plus haut de tous les temps. Mais sachant qu’elle doit aller à 50’000 au moins, selon certains experts, ce n’est que le début, d’accord, d’accord.

Le Nikkei recule de 0.3%. La Chine recule de 0.2% et Hong Kong est inchangé. Je dois dire que je sens comme un frisson d’excitation tellement c’est passionnant. Ou alors c’est parce que la température a brusquement chuté de 10 degrés. Ouais. En fait ça doit être la température.

Dans les nouvelles passionnantes de la journée, on apprend que Google a viré l’employé qui leur avait reproché leur « politique » de mixité ethnique à l’intérieur de la boîte. Pas sûr que ça va régler le problème, mais en même temps qui est-ce que ça intéresse. L’ex-CEO d’Uber, Travis Kalanick ne reviendra probablement pas de son congé sabbatique.

La Corée du Nord veut riposter contre les sanctions américaines. On ne sait pas si l’on doit se réjouir de l’information. Si c’est pour annoncer que Kim Jong Un ne fera plus son jogging avec de Nike, ça pourrait être drôle, si c’est pour annoncer qu’ils vont tirer à balles réelle sur la Californie, c’est moins drôle. Les experts pensent également que la guerre commerciale entre les USA et la Chine n’est pas pour tout de suite, mais qu’elle va finir par se produire. Et puis Neflix a racheté la société Millarworld, un éditeur écossais qui détient les droits de super-héros différents des habituels, puisqu’il s’agit entre autres de Kick-Ass et des Kingsman. Daredevil, Le Punisher, Luke Cage, Jessica Jones et Iron Fist n’ont qu’à bien se tenir. Les longues soirées d’hiver sont donc déjà bookées…

Et puis, LA nouvelle du jour c’est United Technologie qui serait sur le point de racheter Rockwell Collins. Les deux spécialistes de l’aéronautique pourraient signer un deal qui représenterait plus de 20 milliards de dollars. C’est ce que pense savoir le Wall Street Journal, qui est rarement faux sur les rumeurs. Rockwell, qui est un des plus gros joueurs dans les systèmes de divertissement en vol, a déjà pris 7% hier soir.

Autrement les importations et les exportations chinoises étaient plus faibles que prévues, laissant planer des doutes sur la croissance mondiale. Le temps que l’on fasse les calculs et que la Worldbank s’en mêle, on sera en septembre. MacDo va ouvrir 2’000 restaurants de plus en Chine d’ici 2022, la course à l’obésité en Chine est donc lancée.

Côté chiffres économiques, nous aurons les chiffres du chômage en Suisse, puis le Trade Balance en Allemagne et en France. Aux USA nous aurons le Redbook et les JOLTS, chiffres cher à Madame Yellen pour ceux qui auraient oublié.

Les futures sont légèrement, mais alors très légèrement en baisse. La baisse très légère reflète carrément l’indifférence totale dans laquelle nous vivons actuellement et l’Euro, qui avait cotisé lors de la publication des chiffres de l’emploi de vendredi retrouve des couleurs.

Que vous dire de plus ? Il serait de bon ton de vous souhaiter une excellente journée, mais quand je vois la couleur du ciel, j’ai bien peur que ça se complique aussi de ce côté-là. Je m’en vais donc faire dans le politiquement correct et je vais vous souhaiter un excellent petit-déjeuner, je vous recommande l’Ovomaltine, ça n’ira pas mieux, mais plus longtemps et ça nous permettra d’attendre que le marché redevienne intéressant.

Rassurez-vous, les experts qui pensent que le mois de septembre et d’octobre vont nous apporter des « soldes » sur les indices sont de plus en plus nombreux et s’ils sont de plus en plus à être convaincus, c’est qu’ils ne peuvent quand même pas TOUS se tromper…

Bon mardi et à demain !

Thomas Veillet
Investir.ch

« Too much of anything is bad, but too much good whiskey is barely enough.”

Mark Twain

J'aime cet article 128

Annonce

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.

Nos partenaires