Caisses de pension suisses: performance à fin septembre 2017

Caisses de pension suisses: performance à fin septembre 2017

La torpeur estivale a fait place au retour de la tendance haussière. Malgré une hausse des taux américains et les tensions géopolitiques, les caisses de pension de l’échantillon UBS ont fini le troisième trimestre sur une note positive. D’ailleurs, les performances de septembre sont pratiquement les mêmes que celles du mois de mars.

En septembre, les caisses ont enregistré en moyenne une hausse de 0,61%. Les petites tiennent le haut du pavé avec une performance de 0,69% alors que les plus grandes ferment la marche avec 0,50% de rendement mensuel.

Dans un environnement économique favorable, les actions auront été la classe d’actifs qui a délivré la meilleure performance. Les actions suisses gagnent 2,74% suivies par les actions mondiales en hausse de 2,57%. Depuis le début de l’année, ces actions gagnent respectivement 17,27% et 13,06%.

Par contre, les bons chiffres économiques laissent penser que les banquiers centraux modifieront, à terme, leur politique. Les emprunts devisés en francs suisses essuient un nouveau recul et occupent la dernière place du classement avec une performance négative de 0,69% alors que les obligations étrangères gagnent 0,13%.

Les hedge funds se retrouvent à nouveau en territoire négatif et affichent ainsi la plus mauvaise performance des catégories d’actifs depuis le début de l’année. L’immobilier aura été “immobile” en septembre.

Les indices Pictet confirment, une fois de plus, la très bonne performance des actions suisses comme étrangères. Depuis le début de l’année, l’indice comportant le plus d’actions (LPP-60) montre un rendement de 8,69% alors que celui qui en a le moins ne gagne « que » 3,95%.

Source : Pictet

Les caisses de pension de l’échantillon UBS ont dégagé une performance de 5,09 en moyenne en 2017. Les grandes caisses restent les meilleures avec 5,15% suivies par les caisses gérant moins de 300 millions de francs qui offrent un résultat de 5,09%. Depuis 2012, les caisses performent en moyenne de 5,05% avec, pour l’instant, que l’année 2015 avec un chiffre en deçà de 1%.

Le ratio risque/performance a augmenté en septembre. Ce ratio sur les 36 derniers mois s’affiche à 1,24 contre 1,18 précédemment. Les grandes caisses de pension restent en tête de peloton avec une valeur de 1,46.

Les bourses rentrent dans une phase de publication de résultats des compagnies et devraient voir un retour de la volatilité. Les banquiers centraux s’exprimeront sur la suite ou non de leur politique ce qui devrait affecter la partie courte de la courbe des taux. Octobre sera donc, une fois de plus, le mois le plus craint de l’année.

 

J'aime cet article 87

Annonce

Nos partenaires