Saisissante Cracovie

Saisissante Cracovie

Comme l’écrivait fort justement Olivier Razemon dans une édition du Monde, Cracovie est une ville d’histoire et de mémoire. L’ancienne capitale polonaise réunit les fastes d’un royaume accompagné par un clergé puissant et certaines des plus grandes tragédies du 20ème siècle.

C’est dans cette ville d’Europe centrale que se cache un des trésors picturaux de l’artiste italien Leonardo Da Vinci. L’homme a peint plusieurs portraits de femme dont La Vierge aux rochers, la Belle ferronnière. Mais deux autres œuvres retiennent l’attention : La Joconde et la Dame à l’hermine. Alors que les visiteurs se pressent, au propre comme au figuré, pour admirer Mona Lisa au musée du Louvre, ils auront tout le loisir d’admirer à Cracovie l’autre dame, celle à l’hermine. Celle-ci a changé de demeure et a rejoint le Musée National de Cracovie suite à la vente de la collection de la fondation Czartorysky à l’Etat polonais.

Ce portrait, peint environ 15 ans avant celui de La Joconde, est un symbole de la modernité. Plusieurs experts conviennent que le fonds noir n’est pas d’origine mais il n’en demeure pas moins que ce tableau séduit. La femme détourne son regard vers la gauche et tient dans ses bras une hermine. Cet animal, symbole de pureté, était aussi représenté dans les armes du duc de Milan, Ludovico Sforza. Le duc aurait eu comme amante, Cecilia Gallerani, la « Dame à l’hermine ».

En quittant la belle vous pouvez rejoindre le quartier de Kazimierz. C’est au XIVe siècle que le roi Casimir le Grand fonda la ville de Kazimierz pour protéger la ville de Cracovie alors capitale de la Pologne. La ville perdit son autonomie en 1800 et devint un quartier. Il aura été le témoin de la coexistence entre Juifs et Chrétiens mais aussi celui d’une période sombre de l’histoire du XXème siècle.

Après les changements politiques de 1989, ce quartier recommença à vivre. Artistes, restaurateurs, habitants et touristes s’y côtoient. Lors d’une visite du quartier un petit appétit devra être satisfait. Vous pourrez allez dans deux endroits fort différents quoique voisins. Le premier, Qrudo Food & Wine, est moderne, chaleureux et le serveur déchaîné lorsque vous lui parlez de bière et de vodka. Les plats sont un rappel délicat de ce que certains polonais savent cuisiner. N’oubliez pas de boire un assortiment de vodkas. Si votre estomac vous demande un cuisine canaille « française », le tout accompagné par un flacon de vin « nature » alors allez dans la cave du Zazie Bistrot.

En ressortant de ces deux établissements, une halte dans le bar Alchemia est de mise. Le décor et l’ambiance rappellent les bars des squats des années 80 ou de certains quartiers de Berlin lors de la chute du mur.

 

Source: photographe inconnu du Web

 

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.