Et qu’est-ce qu’on fait maintenant ?

Et qu’est-ce qu’on fait maintenant ?

La BCE n’a rien fait. La Banque d’Angleterre n’a rien fait. La Banque Nationale Suisse n’a rien fait. Washington se tâte toujours pour finaliser la réforme fiscale et il y a des Sénateurs qui pinaillent. On sait que la FED a monté les taux et on sait que dans deux semaines tout s’arrête et que l’on remet les compteurs à zéro. Nous sommes donc en droit de se demander ce qu’on va bien pouvoir faire d’ici le premier janvier 2018.

L’Audio du 15 décembre 2017

La journée d’hier aura donc été mise sous le signe des « prises de profits ». Après les discours des banquiers centraux en Europe, qui ont été aussi utile que de lire le bottin de téléphone – pour autant que ce genre d’objet passéiste existe encore – les investisseurs se sont concentrés sur les nouvelles en provenance du Sénat américain où l’on entendait que certains Sénateurs n’étaient pas encore complètement d’accord avec la dernière version de la réforme fiscale qui doit encore y être votée.

Evidemment, ce genre d’informations ne laisse que peu de place à l’euphorie du Christmas Rally qui est relativement anémique actuellement. Les investisseurs ont donc – assez logiquement – baissé les bras hier. On peut se demander s’ils auront le courage et l’envie de remettre l’ouvrage sur le métier, sachant que Noël approche et que la motivation va se réduire plus l’arrivée du Père Noël va se rapprocher. La séance d’hier aux USA aura donc marqué la première baisse sur les 5 dernières séances et en Europe, on finissait au plus bas depuis une semaine.

En Europe, on retiendra tout de même que Draghi a laissé les taux inchangé et que les projections d’inflation sont toujours relativement timides, voir même encore plus timides que prévu et les experts en économie mondiale laissaient supposer que la Banque à Draghi pourrait commencer à remonter les taux seulement dans la première partie de 2019. Etant donné que nous avons une vision à deux semaines et que cette dernière peut déjà être considérée comme « ultra-long-terme », 2019, ça paraît être le siècle prochain.

L’histoire Steinhof continuait et après avoir rebondit durant la séance de mercredi, le propriétaire de Conforama se reprenait 10% dans les dents, toujours à cause des irrégularités comptables. On a également pu constater un retour en force de Vestas Wind et Siemens Gamesa après que certains politiciens américains aient remis en question les coupes dans le budget américain concernant les énergies éoliennes.

Aux USA, mis à par l’aspect réforme fiscale, c’est Mickey qui était à l’honneur puisque la souris de Los Angeles a racheté 21st Century Fox pour un peu plus de 52 milliards. C’était dans l’air du temps et maintenant c’est fait. Teva reprenait 10% après avoir annoncé la suppression des bonus pour 2017 et le licenciement de 14’000 personnes et puis Valeant, chère à Ackman, perdait 10% après le downgrade de JP Morgan.

Le pétrole est à 57.17$, l’or est à 1256$ et le Bitcoin a pris 1’000$ à 19h00 hier soir. Ce matin la Cryptomonnaie est 17’357$ – autrement dit, presque au plus haut de tous les temps. Ce matin le Japon ne fait pas grand-chose pendant que Hong Kong et la Chine reculent tous deux de près de 1%.

Dans les nouvelles du jour on notera qu’Oracle a plus ou moins raté ses chiffres trimestriels, hier soir le marché sanctionnait la compagnie de Larry Ellison after close, le titre perdait 7% malgré le fait que sa division « cloud » était en croissance. Le CEO de CSX a été placé en «congé médical » pour une durée indéterminée, c’est la société qui l’a annoncé hier soir.

On parle toujours beaucoup du BREXIT, mais on n’avance pas des masses. Theresa May a plus de problème à la maison qu’à Bruxelles, mais pour le moment ça ne fait pas avancer grand-chose, si ce n’est l’occasion de publier des articles longs comme le bras dans le FT que personne n’a le courage de lire tellement c’est long et compliqué.

Il y a des turbulences dans le « top management » d’Airbus et le CEO a concédé que sa société avait besoin de faire le ménage dans les hautes sphères, lui-même devrait quitter son poste en 2019, le temps de prendre encore quelques bonus au passage.

Le Barron’s revient sur le deal Disney/FOX annoncé hier soir. Ils constatent également que le fondateur de BestBuy continue de vendre des quantités astronomiques de son propre titre alors que la société continue de monter en bourse et le journal pense également que Square pourrait facilement doubler l’an prochain.

Sur CNBC, sur 10 des TOP HEADLINES, 5 parlent des Cryptomonnaies. Je dis ça, je ne dis rien.

Côté chiffres économiques, nous aurons le Trade Balance en Europe, le NY Empire State Manufacturing, la production industrielle et la production manufacturière aux USA. Pour l’instant les futures sont en légère hausse mais pour être franc, on a l’impression que tout est en train de ralentir et que la fin de l’année est bien en place. Il semble assez difficile de croire que les marchés pourraient encore monter très fort sur les quelques séances qui restent.

Voilà, je reconnais que c’est assez maigre ce matin, mais il faut dire que même si les banques centrales n’ont plus rien à dire, on se demande bien ce qui pourrait encore nous motiver pour les jours à venir. Ça sent quand même la grosse fatigue. Il me reste à vous souhaiter une excellente journée et un très bon week-end, en espérant qu’il ne soit pas aussi catastrophique météorologiquement parlant que le précédent.

On se retrouve lundi au même endroit ! Que la force soit avec vous, il va en falloir pour attendre la fin de l’année.

Thomas Veillet
Investir.ch

« It takes 20 years to build a reputation and five minutes to ruin it. If you think about that, you’ll do things differently. »

Warren Buffett

J'aime cet article 156
Annonce

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.

Nos partenaires