Le moral des investisseurs reste au beau fixe…

Le moral des investisseurs reste au beau fixe…

A l'exception des marchés européens, les places financières mondiales ont fini le mois de novembre en territoire positif. Si l'indice STOXX600 perd 2,2%, aux Etats-Unis le SP500 gagne 2,8% et en Asie, le Nikkei225 progresse de 3,2% et le Hang Seng de 3,3%. La baisse des marchés européens se reflète dans l'indicateur de sentiment de State Street mais pas dans celui de Sentix.

L’indice mondial de confiance des investisseurs de State Street s’établit à 97,1 en novembre. Il baisse de 1 points par rapport au niveau atteint en octobre. Ce mouvement s’explique par la chute de 12 points de la confiance en Europe alors que les indices pour l’Amérique du Nord et pour l’Asie sont en légère augmentation.

Source: State Street

Kenneth Froot pense que « l’appétit pour le risque demeure généralement faible. Si le repli a été plus marqué en Europe, la confiance en Asie a aussi été touchée, les inquiétudes croissantes quant à la dette chinoise l’emportant sur els avantages potentiels d’apports en numéraire par la Banque populaire de Chine ».

Rajeev Bhargava, Directeur de la recherche sur le comportement des investisseurs chez State Street, ajoute que les perspectives sur la réforme fiscale aux Etats-Unis et des conditions monétaires plus strictes en Europe ont aussi été des facteurs de baisse de la confiance des investisseurs.

La confiance en Europe mesurée par le Sentix Economic Index montre une autre image. Cet indice progresse de 34 points en novembre et atteint son plus haut depuis juillet 2007. Les indicateurs sont au beau fixe en Allemagne et l’économie mondiale se porte bien. Tout semble militer pour ce regain de confiance.

Source: Sentix

Certes, les chiffres économiques sont bons mais Mario Draghi et l’ECB ne sont pas satisfaits du niveau de l’inflation. Voilà pourquoi le programme de rachat d’obligations continue même si le volume baisse de moitié.

Source: Sentix

Par régions, les experts de Sentix constatent que l’économie allemande se porte extrêmement bien et l’indice signale un boom économique. Cependant, ces experts se demandent quand un retour de l’inflation pourrait enrayer la machine.

Source: Sentix

Aux Etats-Unis, l’économie se porte bien et ce n’est pas grâce à Trump. Il est toutefois vrai que les espoirs d’une réforme fiscale et la situation de l’économie mondiale ont eu un effet positif sur l’économie domestique.

Source: Sentix

La bonne santé de l’économie mondiale se reflète dans les indices régionaux comme celui de l’Europe de l’Est ou de l’Amérique Latine. Le premier atteint son plus haut niveau depuis 2011 et le second depuis 2013. Même le Japon a amorcé son retour.

Source: Sentix

J'aime cet article 421
Annonce

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.

Nos partenaires