Qui vendrait ses données personnelles?

Qui vendrait ses données personnelles?

Et si Facebook avait demandé la permission?

Et si Facebook avait demandé à ses utilisateurs s’ils accepteraient le partage de leurs données, peut-être que Mark Zuckerberg serait un peu moins dans le pétrin aujourd’hui lors de son interrogatoire devant le Congrès américain?

Comme l’indique une étude réalisée en 2017 par le cabinet GfK, dans certains pays les internautes se montrent peu sceptiques à l’égard du partage de leurs données personnelles contre une récompense.

Les Français, eux, ne sont pas prêts de renoncer à la confidentialité de leurs données personnelles, d’après les résultats de cette étude menée dans 17 pays. Seuls 15 % des internautes déclarent qu’ils accepteraient le partage de leurs données même contre récompense ou avantage.

La protection des données inquiète nettement moins les Chinois, qui sont 38 % à être prêts à les partager contre récompense, contre 29 % des internautes russes.

 

Infographie: Et si Facebook avait demandé la permission ? | Statista
Vous trouverez plus d’infographies sur Statista

 

J'aime cet article 171
Annonce Suivez nous sur Linkedin

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.

Nos partenaires