Bonne journée à tous et à demain

Bonne journée à tous et à demain

Il y a des jours je me demande comment je vais faire pour garder la longueur de ma chronique sur 4 pages, tellement il y a à dire et il y a des jours, comme aujourd’hui, où je me demande s’il ne serait pas mieux de vous souhaiter une belle journée et d’en rester là, parce que franchement, il n’y a juste rien à dire.

L’Audio du 15 mai :

La journée d’hier nous fait clairement comprendre que l’hyper-médiatisation de la finance touche parfois à la connerie et que si l’on se contentait de voir « un peu plus loin » dans notre horizon d’investissement, une chronique par semaine serait plus que largement suffisant. Sauf que voilà, le monde merveilleux de la finance pense sincèrement que si tu rates ne serait-ce qu’un seul jour de trading, tu pourrais bien rater LE jour qui te permettras de devenir riche et de ne plus jamais travailler. Parce que ne nous leurrons pas, PERSONNE ne veut faire ce métieur toute sa vie, en revanche, tout le monde veut trouver le moyen de devenir très riche et de ne plus jamais travailler.

Du coup, on se dit que si ce n’est pas aujourd’hui que l’on va trouver la martingale, ça sera peut-être demain et que si l’on rate tout spécialement CE JOUR, ça sera peut-être l’erreur de notre vie. Un peu comme le gars qui joue deux fois par semaine les 7 mêmes chiffres à l’Euro-Millions et ce depuis 20 ans, il se dit que si CETTE SEMAINE, il ne joue pas, tu peux être CERTAIN que c’est cette semaine exactement que ses 7 chiffres fétiches sortiront.

La finance c’est pareil, on est tous certains que c’est la décision de ce matin ou demain qui scellera notre destinée financière pour toujours. Mais comme demain on pensera la même chose à propos d’après-demain, c’est le serpent qui se mord la queue. Je me faisais cette réflexion encore hier matin en parlant avec des clients ; il est absolument phénoménal de voir combien nous étions angoissés il y a encore 10 jours et que soudainement, hier matin, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Et ce matin, il y a carrément un article qui nous explique par A+B pourquoi le marché se « crashera » PAS en 2018 (c’est à cause des 650 milliards de rachats d’actions qui sont prévus sur l’année, pour ceux qui se posent la question).

Nous voici donc dans une espèce de cocon qui nous protège d’à peu près tout depuis une semaine et de plus en fin de semaine dernière, la tendance baissière a été cassée et on n’a plus peur de rien. Jusqu’à la prochaine fois et cette prochaine fois, ça peut être dans une semaine ou dans 10 minutes. D’où la NÉCESSITÉ ABSOLUE de garder la tête dans le guidon et de ne pas rater une seconde de tout cela.

Pourtant… Si vous aviez investit 100$ avec Warren Buffet en 1964 et que vous étiez partis dans les îles pour faire du surf depuis, vous auriez actuellement 2.4 millions sur votre compte en banque. Tout ça sans JAMAIS ouvrir le Wall Street Journal, sans JAMAIS vous triturer le cerveau sur la bulle internet, le 11 septembre, la bulle immobilière, la crise des subprime, les manipulations du Libor, la nomination de Branson à la FINMA, les magouilles des banques, les produits structurés, le coup sûr du pétrole à 300$, puis le coup sûr du pétroleà 5$, puis de nouveau le coup sûr du pétrole à 300$.

Sans jamais vous demander si la Grèce va sortir de l’Europe, si l’Italie va sortir de l’Europe, si l’Espagne va sortir de l’Europe, si l’Europe va sortir de l’Europe, si Hillary va être élue et si Trump passe, combien de dizaine de pour cent le marché va-t-il perdre ???

Vous auriez eu juste à attendre et à lire des romans d’espionnage sur une chaise longue au bord de la mer.

MAIS NON !!!! IL FALLAIT GARDER LA TÊTE DANS LE GUIDON ET NE RIEN RATER DU MARCHÉ JUSTE AU CAS OÙ NOUS RATIONS LA JOURNÉE DE L’ANNÉE, OU DU SIÈCLE… OU PIRE : LA JOURNÉE DE LA SEMAIN !!!

Tout ça pour vous dire que depuis vendredi, on n’a plus peur de rien, jusqu’à la prochaine fois et qu’en attendant on se convainc du fait que le marché ne peut plus baisser et dans le doute, le marché ne fait rien. Les USA on terminé en hausse – cosmétique – pour la xième fois consécutive – et l’Europe terminait en baisse, parce que je cite : « les marchés européens se méfiaient des développements politiques en Italie » – ça tombe bien l’Italie a terminé en hausse pendant que le reste baissait de trois fois rien parce qu’ils étaient inquiets pour l’Italie.

Et tu veux me faire croire que les Allemands en ont vraiment quelque chose à foutre si c’est la gauche ou la droite qui sera au pouvoir à Rome ??? On sait tous pertinemment que dans six mois on recommencera le même cirque et c’est si RIEN ne se passe que l’on aura de quoi s’inquiéter.

Bref, si vous cherchez des trucs à raconter, vous pourrez toujours dire que le secteur des paris en ligne était en hausse parce que les Américains ont l’air de se diriger vers une légalisation des paris sportifs. Que le pétrole continue d’être un coup sûr à la hausse, même s’il ne fout pas grand-chose depuis trois jours, le secteur des pétrolières continue de cartonner et ceux qui ont lancé des « produits » sur le sujet continuent de faire cocorico un peu partout.

Et puis il y a aussi un type de la Banque de France qui est aussi membre de la BCE qui a déclaré que le jour de la fin du QE et de la hausse des taux se rapproche un peu plus chaque jour. Je vous laisse réfléchir à la déclaration et je vous poserai la question suivant plus tard : « à partir de quand le jour de la fin d’un QE s’éloignera ??? » – la réponse est peut-être quand nous maîtriserons le voyage dans le temps. Vous voyez comme quoi c’est vraiment important de suivre TOUTES les informations financières du monde, tout le temps. On pourrait rater une grosse connerie et si on ne la rate pas, on pourrait l’interpréter de travers.

Tout ça pour vous dire qu’hier il ne s’est rien passé. Et que je suis tenté de vous dire : « Bonne journée et à demain ».

Ce matin le pétrole est à 70.95$, l’or est à 1313$. Le Bitcoin est à 8’620$ et il y a plein d’articles comme quoi les Cryptomonnaies sont de la daube, voir limite une escroquerie ; dixit Roubini et Eisman qui sont des visionnaires de la crise des Subprimes. Et pendant ce temps, le rendement du 10 ans est à 2.999% et pendant la nuit il est passé au-dessus des 3% et toujours pas d’attaque de zombies à l’horizon, ou pire de rebalancement stratégiques actions/obligations annoncés par Goldman Sachs.

Le Japon et la Chine ne font strictement rien, Hong Kong recule de 0.8% et les futures sont indiqués en baisse de 0.14%.

Dans les nouvelles du jour, on parle (un peu) de l’Argentine et du peso qui fait un nouveau plus bas contre le dollar et les interrogations qui pèsent sur le marché obligaitaire. On en parle, ne donne pas de solutions. On nous dit juste que c’est le bordel. Sans plus. Il y a aussi un Modigliani (le nu couché) qui a été vendu pour 157 millions de dollars. On se demande aussi pourquoi Trump a fait demi-tour sur route au sujet des sanctions qui mettaient en difficultés le chinois ZTE Communications. Et puis Musk lance une réorganisation du management chez Telsa – pour ceux qui restent –il y a aussi des consolidations dans le milieu de la Marijuana et enfin, un ancien boss de chez Qualcomm cherche 100 milliards pour finaliser le rachat de Qualcomm justement. Si vous n’avez pas 100 milliards pour l’aider, je suis preneur d’un seul milliard, je ne sais pas trop pourquoi, mais je vais trouver.

Accessoirement et en tout petits caractères, l’inauguration de la nouvelle ambassade américaine à Jérusalem a tout de même entraîné des manifestations, la police a juste tiré sur la foule et le bilan serait de 52 morts. Mais c’est normal, tout est normal et puis après tout, la tendance baissière du S&P500 a tout de même été cassée à la hausse, alors y a des priorités.

Côté chiffres écomiques, nous aurons le GDP allemand, le ZEW en Allemagne et les Retail Sales aux USA et puis vous savez quoi ??? à l’instant le 10 ans US vient de passer au-dessus des 3% … ouhouhouhouhouhou… vous sentez de vent de Sibérie qui nous souffle dans le dos ??

Ben, c’est le 10 ans US franchit les 3%.

Vous savez quoi ?

Bonne journée à tous et à demain. Ou à dans 10 ans.

Thomas Veillet
Investir.ch

« Only two things are infinite, the universe and human stupidity, and I’m not sure about the former. »

Albert Einstein

J'aime cet article 75
Annonce Suivez nous sur Linkedin

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.

Nos partenaires