Le feuilleton d’un portefeuille d’épargne (investissement) jeunesse: épisode 4

Le feuilleton d’un portefeuille d’épargne (investissement) jeunesse: épisode 4

L'adage "Sell in May and go away" aurait pu s'appliquer au marché suisse mais pas au marché américain des actions. Les performances ont été mitigées et le portefeuille n'a pas échappé à la morosité de la bourse suisse. Les valeurs défensives et le secteur financier ont pesé sur les résultats.

Transactions

Aucune nouvelle transaction n’a été effectuée durant le mois de mai.

Commentaires de marché

Le secteur de l’énergie a gardé une partie de sa vigueur et les problèmes vénézuéliens n’ont pas freiné la progression du prix du baril. Les signes de baisse de tension entre les gouvernements chinois et américains ont aidé certains marchés boursiers. D’autres ont souffert des risques politiques ou de la force du billet vert.

Performances des secteurs GICS du SP500, mai 2018

Le marché américain aura été le grand gagnant du mois de mai. L’indice SP500 engrange 2.16% et le Nasdaq 5.32%. Le secteur américain de la technologie, qui grimpe de 6.75%, explique la très bonne tenue du Nasdaq. Mais les valeurs industrielles et de l’énergie sont aussi clairement à la hausse avec un gain de 4.58% pour les premières de 3.78% pour les secondes. Le secteur de la santé ne montre que 1.29% de hausse et celui des financières recule de 0.15%.

Les pays latino-américains ont été pénalisés par l’embellie du dollar mais aussi par des problèmes politiques. Le Brésil est le plus mauvais performeur avec une baisse de 10.9% de son indice, suivi par le Mexique (-7.6%) et l’Argentine (-4.8%).

Le marché suisse ne fait guère mieux que celui de l’Argentine. Les valeurs pharmaceutiques et financières ont pesé sur la performance du SMI. Les dividendes ont été détachés mais les titres n’ont pas regagné de terrain. Ceci explique en partie la mauvaise performance de ce marché.

Portefeuille

Performance mai 2018

Le portefeuille perd plus de 1% en mai. Comme nous l’avions indiqué plus haut, le marché suisse perd largement plus de 4%. Le MSCI World délivre une performance positive de 1.27% mais perd 0.06% en francs suisses. Durant le mois de mai, le franc suisse s’est légèrement apprécié contre le dollar américain ce qui a aussi négativement affecté la performance du portefeuille.

Malgré la mauvaise performance du marché suisse et la bonne tenue des valeurs de la technologie, notre portefeuille n’a pas subi de changements majeurs en répartition sectorielle ou géographique.

 

 

Les 30% de cash que nous avons gardé ont servi d’amortisseur dans un marché difficile pour un investisseur suisse ayant ce type de portefeuille.

Juin

Le mois de juin a commencé avec son lot de rebondissements politiques en Europe comme dans le monde. L’Argentine se fait, à nouveau, aidé par le FMI alors que l’Italie essaie de trouver un compromis gouvernemental et ceci, après un meeting du G7 qui laisse songeur.

Les pays de l’OPEP se réuniront durant le mois de juin et nous verrons si l’Arabie Saoudite et la Russie augmenteront ou non la production de pétrole. Enfin, la banque centrale américaine devrait augmenter ses taux comme annoncé.

Comme nous l’écrivions le mois passé, nous gardons notre réserve de cash qui, suivant les règles d’investissement prédéfinies, sera investi dans le marché des actions suisses.

J'aime cet article 60

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.

Nos partenaires