Le mois de mai a été favorable pour le marché européen des ETF. Les encours ont augmenté de 11,8 milliards d’euros et atteignent un total de 663,7 milliards.

La classe d’actifs la plus détenues par les investisseurs est celle des actions (475,9 milliards) suivie par celle des obligations (155,8 milliards). Fermant la marche nous trouvons les fonds UCITS alternatifs avec seulement 0,4 milliards d’euros.

Source: Thomson Reuters Lipper

Selon la classification de Lipper, le marché européen des ETF se subdivise en 158 groupes. Selon celle-ci, le groupe comportant le plus d’encours reste celui des actions américaines (111,10 milliards d’euros) suivi par les actions globales (59,5 milliards). Le podium est complété par les actions de l’eurozone, celles de l’Europe et des pays émergents. Les cinq groupes les plus importants gagnent encore un peu de terrain et représentent 44,92% de la somme totale sous gestion.

Source: Thomson Reuters Lipper
En millions d’euros

18 groupes détiennent plus de 1% de part de marché. Ceux-ci pèsent 71,33% des encours totaux.

De l’autre côté du spectre nous trouvons les 10 plus « petits » groupes dont celui des obligations en livres turques qui continue à faire de la résistance depuis bientôt une année.

Source: Thomson Reuters Lipper

Pour le mois de mai, les meilleurs « ventes » sont les actions globales, suivies par les américaines et par les obligations américaines liées à l’inflation (US Inflation-Linked Bond). Les plus fortes ventes se retrouvent dans les marchés européens de la dette mais aussi dans les actions allemandes.

Source: Thomson Reuters Lipper
En millions d’euros

Le promoteur le plus important sur le marché européen des ETF reste iShares qui détient plus de 45,15% de parts de marché. Lyxor occupe la troisième place et Xtrackers le deuxième rang. En termes de flux nous retrouvons les mêmes promoteurs. Les dix plus importants promoteurs comptent pour 93,03% du marché des ETF traités en Europe.

Source: Thomson Reuters Lipper
En millions d’euros

Par contre, le mois de mai a été favorable à UBS et « défavorable » à iShares en terme de volume. En effet, UBS a encaissé plus d’encours que les 9 promoteurs suivants.

Source: Thomson Reuters Lipper
En millions d’euros

Il y avait 2’481 produits considérés comme ETF par Lipper à la fin du mois de mai. Seuls 158 des 2’481 ETF gèrent plus d’un milliard d’euros. Ceux-ci représentent 61,43% de la masse globale sous gestion. Les 10 plus grands ETF, que vous retrouvez dans le graphique ci-dessous, gèrent 106,8 milliards d’euros donc 16,09% de la masse globale sous gestion en Europe.

Source: Thomson Reuters Lipper
En millions d’euros

Les ventes nettes (entrées de fonds –sorties de fonds) donnent une autre perspective à ce qui s’est passé le mois de mai. Nous voyons que les investisseurs sont méfiants dans le secteur obligataire et qu’ils cherchent un hedge à l’inflation.

Source: Thomson Reuters Lipper
En millions d’euros

Nous verrons si les flux du mois de juin confirmeront la crainte de hausse des taux et si les investisseurs en ETF seront encore preneurs de risque via des achats en actions globales et américaines. Il est particulièrement évident que les investisseurs ont eu une vision négative des marchés européens et que les dernières nouvelles n’encourageront pas ceux-ci à changer d’avis.