Au moins on aura eu trois jours de bon

Au moins on aura eu trois jours de bon

Dans un marché normal, dans une époque « normale », (reste à définir une « époque normale »), j’aurais pu vous résumer une nouvelle journée de hausse hier, un enthousiasme global sur le marchés, résumer le retour du S&P tout près des 2800 points, vous dire que les gens, les intervenants sont emballés par l’état de santé de l’économie, la perspective d’une croissance correcte et d’un inflation maîtrisée par la FED qui fait son boulot.

L’Audio du 11 juillet

Mais voilà, nous ne sommes pas dans une « époque normale » et comme entre la clôture américaine d’hier soir et l’ouverture des marchés asiatiques cette nuit, le Gouvernement US (i.e : Trump) a annoncé qu’ils rajoutaient des taxes douanières sur 200 milliards de dollars de produits chinois, autant vous dire que les belles pensées d’hier et l’enthousiasme ambiant s’est pris un enchaînement gauche-droite en pleine figure et peine à retrouver son équilibre.

Donc, pour faire simple : hier c’était top ! ce matin c’est déjà oublié et nous sommes revenus en zone de dépression à cause de la Guerre Economique. L’avantage c’est que ça m’évite d’écrire trop longtemps ce matin, parce que vous parler d’hier ne servirait strictement à rien, tout a été bousillé en l’espace d’une annonce gouvernementale.

Oublié les chiffres de l’emploi fabuleux de vendredi.

Oublié l’inflation sous contrôle.

Oublié la croissance.

Oublié les éventuels bons chiffres trimestriels à venir.

On a effacé le disque dur de ce qui s’est passé depuis vendredi dernier à 14h30 et nous sommes revenus dans le « mood » Guerre Economique et followers attentifs du compte Twitter de Trump.

Dès l’annonce de la nouvelle taxation des 200 milliards chinois, les marchés asiatiques n’ont pas hésité une seconde : l’Asie se ramasse de 1.5% un peu partout et les futures sont déjà en baisse de près de 1%, laissant supposer que l’ouverture européenne sera fort peu agréable si en partant hier soir vous avez chargé le bateau pour jouer la cassure des 2800 sur le S&P…

Le Gouvernement US a annoncé que ces nouveau tarifs prendront effet à la fin du mois d’août – ce qui serait censé nous laisser un peu de temps pour voir venir, mais comme dans la finance nous sommes des anticipateurs qui savent mieux anticiper que tout le monde, autant déjà « intégrer » la nouvelle dans la performance des bourses mondiales, ça nous donnera l’occasion de « rebondir » si Trump tourne la veste d’ici-là, ce qui est fort probable vu que dans son espace temps à lui, deux mois, c’est un éternité.

Et dans la finance actuelle, deux mois c’est de l’ultra-long-terme…

Voilà… que vous dire de plus, des nouvelles comme celle de cette nuit met immédiatement les choses en perspective et efface instantanément une ambiance qui était en place depuis 4 jours. Il faut composer avec.

Je vous passe le sujet du pétrole et de l’or, c’est à peu près aussi intéressant que la Coupe du Monde de Football. Par contre le Bitcoin s’est pris les pieds dans le tapis hier et perd environ 5% depuis 24 heures. Historiquement, ça reste une petite journée pour le Bitcoin.

Pour les nouvelles du jour… Ou plutôt pour LA Nouvelle du jour, on ne parle bien entendu QUE de l’annonce des 200 milliards. Le reste n’est que secondaire.

Que le tweet de Trump sur les prix des médicaments de l’autre jour ait fait réagir Pfizer qui a décidé de repousser les augmentations de prix après avoir « consulté » la Maison Blanche, personne n’en parle tout le monde s’en fout. On aurait pu en parler, mais entre deux il y a eu les 200 milliards. Ce genre de nouvelle qui efface tout le reste. Et qui nous lobotomise.

On aurait aussi pu parler de la thématique du BREXIT qui à l’air de partir en vrille un peu plus chaque jour qui passe, du fait que JP Morgan a même carrément publié une alerte sur les méfait du BREXIT, on aurait pu. Mais entre deux les USA ont annoncé les 200 milliards. Alors autant vous dire ; le BREXIT n’intéresse plus que Theresa May.

On aurait aussi pu rigoler avec l’amende infligée à Facebook par l’Angleterre, pour ne pas avoir assez protégé les données des utilisateurs : 500’000 pounds. Zuckerberg doit encore se marrer rien qu’à voir le montant. Le mec il pèse presque 100 milliards perso et on colle une amende de 500’000 pounds à sa boîte pour avoir mal protégé des données qui , vendues sur le marché a du rapporter 200 fois ça. C’est un peu comme avec les banques, elles gagnent des milliards avec des produits pourris et on les amende pour 10 millions… ça pousse forcément à continuer. Nous aurions donc pu parler de l’amende de Facebook, mais il y a eu les 200 milliards entre deux. Alors l’amende de Facebook, on s’en cogne.

Ce matin les futures sont donc à la casse, l’ouverture devrait se faire à la casse, il y aura Draghi qui parlera, le rapport mensuel de l’OPEP, les inventaires pétroliers et le PPI aux USA, mais qui s’intéresse encore à ça, alors que les USA ont annoncé qu’ils vont taxer 200 milliards de biens chinois supplémentaires ???

Hein ? Qui ?

Personne.

Suite à cette annonce, il est évident qu’Apple ne vendra plus jamais d’iPhones, Microsoft de software, Amazon ne fera plus d’argent dans le « cloud », Novartis ne vendra plus de médicaments, jamais, Nestlé plus de chocolat, d’eau et ce matin, vous ne boirez pas un Nespresso… Plus jamais d’ailleurs. Avec l’annonce des 200 milliards, l’économie vient juste potentiellement de s’arrêter…

Ces nouvelles taxes prendront effet fin août, mais d’ici là, les Chinois vont riposter, ça nous donnera donc l’occasion d’avoir une seconde journée comme celle qui nous attend. Une journée qui efface quatre jours dans une vie.

Reste plus qu’à espérer que Trump tourne la veste trois fois d’ici fin août ou qu’il trouve un autre cheval de bataille d’ici-là, connaissant l’hyperactivité du garçon, il y a quand même de l’espoir de ce côté…

Il me reste donc à vous souhaiter une bonne journée malgré LA NOUVELLE et on se retrouve demain pour de nouvelles aventures sur Twitter.

Thomas Veillet
Investir.ch

“The Way Get Started Is To Quit Talking And Begin Doing.” – Walt Disney

J'aime cet article 61
Annonce

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.

Nos partenaires