Caisses de pension suisses: performance à fin septembre 2018

Caisses de pension suisses: performance à fin septembre 2018

En septembre, la performance moyenne des caisses de pension de l’échantillon d’UBS s’affiche à 0,07%. Toutes les caisses n’ont pas délivré une performance négative durant le mois.

Durant le mois, la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis n’aura pas vraiment dérangé les opérateurs de marché. Le mois de septembre aura été plutôt perturbé par la bonne santé de l’économie américaine ce qui a eu comme conséquence une hausse des taux d’intérêt. La Fed a augmenté son taux directeur d’un quart de point à 2,25% mais indique qu’elle le fera encore une fois durant le dernier trimestre de l’année.

En moyenne, les caisses de pension suisses de l’échantillon affichent une légère hausse de 0,07%. Le plus mauvais résultats est de -0,89%, réalisé par une caisse gérant plus d’un milliard de francs. Le meilleur, 0,93%%, se trouve parmi les caisses dont la fortune se situe entre 300 millions et 1 milliard de francs. Les analystes d’UBS relèvent que les grandes caisses de pension ont été le seul groupe ayant généré un rendement mensuel moyen négatif (-0,01%).

Pour les 9 premiers mois de l’année, les petites caisses de pension souffrent plus que les plus grandes. Elles sont les plus mauvaises des trois segments avec une performance d’un tiers de celles des deux autres segments. Par contre, l’écart de rendement entre les différentes caisses est moindre si nous considérons les chiffres depuis 2010.

La hausse des taux d’intérêt a particulièrement affecté les obligations suisses. Le groupe a enregistré la pire performance (-0,75%) suivi par l’immobilier qui ne perd que 0,02%. Depuis le début de l’année, les obligations étrangères comme suisses sont les deux actifs qui restent en territoire négatif. La hausse des taux explique une partie de cette mauvaise tenue mais n’oublions pas la crise des devises des pays émergents et les problèmes de l’Italie avec son déficit budgétaire.

Source: Pictet

Sans surprise, les indices Pictet LPP les plus exposés aux actions montrent les moins bonnes performances en août.

Depuis début 2010, les caisses de pension de l’échantillon d’UBS ont atteint un rendement moyen de 4,02% après déduction des frais. Les grandes caisses de pension occupent le premier rang avec une performance moyenne de 4,25% sur la période. Les caisses de taille moyenne se retrouvent au coude à coude avec les petites caisses avec une performance de 3,95%.

Le ratio risque/performance a augmenté en septembre par rapport au mois précédent. Ce ratio, sur les 36 derniers mois, se situe à 1,85 contre 1,67 précédemment. Les grandes caisses présentent le meilleur ratio de Sharpe et les petites ferment la marche.

L’augmentation de la part des actions s’explique mécaniquement par l’évolution des marchés. Seule l’exposition aux hedge funds est restée stable malgré un rendement positif.

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.