Balvenie DoubleWood Aged 25 Years: un cadeau pour les millenials

Balvenie DoubleWood Aged 25 Years: un cadeau pour les millenials

Balvenie a annoncé la mise sur le marché du Balvenie DoubleWood Aged 25 Years, une édition limitée spécialement conçue par David Stewart MBE pour marquer le 25e anniversaire de DoubleWood.

Lancé à partir de juillet 2018, le Balvenie DoubleWood Aged 25 Years contient un whisky déposé à la distillerie de Dufftown, en Écosse, en 1993, la même année que la version originale de DoubleWood Aged 12 Years.

L’histoire de DoubleWood a commencé en 1982, lorsque David a commencé à expérimenter la finition en fûts (également appelée «maturation à deux fûts») en transférant un whisky arrivé à maturation dans des fûts de xérès Oloroso pour le terminer pendant plusieurs mois – un processus qui ajoute une profondeur et une complexité des arômes qui ne peuvent être conçues par une autre méthode. Le succès de ce travail pionnier a conduit la distillerie à lancer le très convoité Balvenie Classic en 1983, qui a ensuite été renommé DoubleWood en 1993.

La maturation à deux fûts

Depuis le Scotch Whisky Act de 1988, tous les whiskies doivent être maturés dans des fûts en chêne. Habituellement, ces barriques contenaient auparavant soit du sherry, ou après la deuxième guerre mondiale, du bourbon américain. Le bois permet au whisky de gagner en arôme mais aussi en couleur. Les fûts d’ex-bourbon vont libérer des arômes de vanille alors que les fûts de sherry vont donner de la couleur et ajouter certaines saveurs.

Après la première maturation dans un fût de sherry ou de bourbon, le whisky est transféré dans un autre fût pour la finition (“finish”). Le “finish” peut durer de quelques mois à plusieurs années.

Les ex-fûts de sherry ont été les premiers à contenir du whisky tout simplement du fait de la consommation de ce vin espagnol dans l’Angleterre du 16ème siècle. Les fûts vides s’amoncelaient partout en Ecosse et plutôt que de les jeter, ils les recyclèrent avec le succès que l’on connait. Quand au ex-fûts de bourbon, la raison est bien plus simple et bien plus terre à terre. Le bourbon américain doit obligatoirement vieillir dans un fût de chêne neuf afin d’obtenir son appellation. Donc les américains revendent les anciens fûts aux écossais plutôt que de les jeter.

Autre facteur important, la taille du fût: plus un fût est petit, plus la quantité d’alcool avec laquelle la surface de bois doit interagir est moindre. Ainsi, un alcool vieillira plus vite dans un quarter cask (100 litres) que dans un hogshead (250 litres).

Balvenie DoubleWood Aged 25 Years

Contrairement à sa variante la plus récente, le Balvenie DoubleWood Aged 25 Years est terminé en fûts de sherry (ex-Oloroso) pendant seulement trois mois – comparé à neuf pour les 12 ans. David a opté pour un temps de finition plus court, car après 25 ans de maturation dans des fûts de whisky traditionnels, le whisky plus mûr avait déjà pris de l’ampleur et de la complexité.

«Le liquide final présente une belle combinaison de douceur et d’épice, d’orange confite, de sirop de miel au nez, suivi d’un goût velouté, avec des couches de sucre brun et de fruits secs sucrés. Le temps supplémentaire passé dans les fûts de chêne américain et finalement dans les fûts de sherry a conféré une finition empreinte de douceur sherry. »

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.