Caisses de pension suisses: performance à fin octobre 2018

Caisses de pension suisses: performance à fin octobre 2018

En octobre, la performance moyenne des caisses de pension de l’échantillon d’UBS s’affiche à -1,54%%, après déduction des frais. Toutes les caisses ont délivré une performance négative durant le mois.

Durant le mois, les états d’humeur du président américain qui préparait la campagne des mid-terms ont été un des éléments qui ont affecté les marchés financiers. A cela s’ajoutent la hausse des taux d’intérêt et les turbulences politiques dans les pays émergents et en Europe.

En moyenne, les caisses de pension suisses de l’échantillon affichent donc une baisse significative de 1,54% Le plus mauvais résultats est de -2,89%, réalisé par une caisse gérant d’une caisse dont les encours sont inférieurs à 300 millions de francs. Le meilleur, -0,39%%, se trouve parmi les caisses dont la fortune se situe entre 300 millions et 1 milliard de francs.

Pour le début de l’année, les petites caisses de pension souffrent plus que les autres et l’écart se creuse. Sur les 5 baisses mensuelles de 2018, les petites caisses sont les plus mauvaises à 4 occasions. Avec un résultat de -1,55% en 2018, elles occupent la plus mauvaise place.

La crainte des investisseurs a profité aux obligations détenues par les caisses de pension. Malgré la hausse des taux, les caisses de pension ont bénéficié de l’aversion du risque et donc de l’attrait des obligations les mieux notées. A l’inverse, le secteur des actions a fortement souffert.

Les actions globales perdent 5,39% alors que les actions suisses se replient de 2,16%.

La meilleure performance se trouve, enfin, dans le secteur des hedge funds. Ceux-ci gagnent 1,92% en octobre et 4,07% depuis le début de l’année. L’immobilier est le deuxième meilleur secteur en octobre comme pour l’année en cours. Tous les autres actifs sont en berne.

Source: Pictet

Sans surprise, les indices Pictet LPP les plus exposés aux actions montrent les moins bonnes performances en octobre.

Depuis début 2010, les caisses de pension de l’échantillon d’UBS ont atteint un rendement moyen de 3,85% après déduction des frais. Les grandes caisses de pension occupent le premier rang avec une performance moyenne de 4,09% sur la période. Les caisses de taille moyenne se retrouvent au coude à coude avec les petites caisses avec une performance de 3,80% pour les premières et 3,76% pour les secondes.

Le ratio risque/performance a baissé en octobre par rapport au mois précédent. Ce ratio, sur les 36 derniers mois, se situe à 1,42 contre 1,85 précédemment. Comme précédemment, les grandes caisses présentent le meilleur ratio de Sharpe et les petites ferment la marche.

Les structures de placement ont peu évolué en octobre par rapport au mois précédent. La baisse de la part des actions s’explique mécaniquement par l’évolution des marchés. Il faut tout de même noter que la part de l’immobilier passe, en moyenne, de 18,07% en septembre à 18,49% en octobre. Les petites caisses de pension détiennent plus d’immobilier que leurs grandes sœurs.

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.