Le feuilleton d’un portefeuille d’épargne (investissement) jeunesse: épisode 10

Le feuilleton d’un portefeuille d’épargne (investissement) jeunesse: épisode 10

Le mois de novembre a été relativement compliqué. Les marchés ont souffert de l’émergence de nouveaux risques politiques ainsi qu’une peur d’une contraction du rythme de croissance économique. Mais la fin du mois a permis aux marchés de retrouver un second souffle grâce à certains commentaires de la Fed et de Trump.

Transactions

Durant le mois de novembre deux transactions ont été effectuées. La vente d’une partie de la position d’un fonds global, le 07 novembre, pour un montant de CHF 1’474,75 et dont les coûts se sont élevés à CHF 14,05. L’achat d’une position, le 21 novembre, dans ce même fonds pour CHF 2’903,75 et dont les coûts ont été de CHF 16,15.

Le gain sur cette transaction aura été de 4%.

Commentaires de marché

Au niveau politique, les élections américaines n’ont pas réservé de grandes surprises. Les discussions entre Trump et les Chinois reprennent et les marchés ont tablé sur ces nouvelles pour relancer la machine haussière en fin de mois. Mais ceci ne cache pas la forêt. L’Europe se débat entre l’histoire italienne et les nouvelles concernant le Brexit.

Ce qui a été plus important reste quand même la forte chute du cours de l’or noir. La baisse de 22% a été le fruit d’une forte progression de la production américaine et aussi la volonté de Trump, exprimée par des tweets, de faire baisser les prix.

Source: Bloomberg, BNP Paribas Asset Management, as at 30/11/2018

L’implication a été, comme d’habitude, positive pour les pays importateurs de pétrole – particulièrement asiatiques – et négatif pour les pays producteurs dont l’Arabie Saoudite ou certains pays d’Amérique Latine.

Globalement, la performance des pays émergents (MSCI EM +4,1%) aura été meilleure que celle des Etats-Unis ou du Japon. Le perdant reste l’Europe avec une baisse d’environ 0,8%.

Source: Bloomberg, BNP Paribas Asset Management, as at 04/12/2018

Portefeuille

Les secteurs les plus touchés auront été l’énergie mais aussi la technologie. Les secteurs considérés comme défensifs tel celui de la santé ont bien performé dans ce marché.

Dans ce contexte, le portefeuille a tenu le cap avec une valeur inchangée par rapport à fin octobre mais a souffert de la mauvaise performance du segment mid-cap suisse dont le fonds perd 5,73% en novembre. Cette position représentait 13% du portefeuille. En Suisse toujours, l’indice SPI a sous-performé le SMI ce qui a aussi contribué négativement à la performance du portefeuille. Le fonds investi dans le secteur de la technologie a rempli sa mission et ne perd que 0,60% sur la période.

Performance novembre 2018

Comme les gestionnaires de fonds n’ont pas mis à jour leurs fiches mensuelles, les allocations géographiques et sectorielles sont encore en date du 31 octobre 2018. Ces chiffres se trouvent dans l’épisode précédent.

La baisse de ces actifs a été amortie par le fait que le portefeuille détenait une part importante de liquidités (17% en début de mois). Cette position est passée à 32% lors de la vente du 7 novembre. A la fin du mois, les liquidités représentent 2% du portefeuille.

Décembre

Le mois de décembre verra si les programmes de rachat de titres aux Etats-Unis aideront le marché. L’Europe, quant à elle, sera sujette à des rebondissements politiques qui devraient affecter négativement ses marchés financiers. Les investisseurs n’aiment guère les surprises comme l’a montré le marché mondial des actions depuis le début de l’année.

 

Il n'y a aucun article dans cette catégorie.