On ne va pas se mentir, tout comme la fin de semaine dernière, la semaine qui commence est et sera principalement centrée sur le sujet des négociations entre la Chine et les USA.

L’Audio du 25 février 2019

Déjà vendredi dernier le marché a terminé au plus haut depuis le 8 novembre dernier parce que Trump se montrait optimiste pour la suite des négociations et disait ouvertement que le 1er mars n’était pas « inscrit dans le marbre ». Mais en plus hier il a annoncé officiellement sans plus de détail qu’il ne mettrait pas en place ses taxes punitives le 1er mars « vu comment se passaient les négociations ».

En gros, tout va bien et il paraît plutôt évident qu’ils vont trouver un accord.

Champagne avant l’heure

Ce matin les futures sont déjà en hausse, dans la continuité de ce qui s’est passé la semaine dernière et l’indice chinois est en hausse de près de 4% actuellement.

Pour la suite, loin de moi l’envie de peindre le diable sur la muraille, ou sur le mur du Mexique, mais à un certain moment il va quand même falloir se poser la question de ce qui est « déjà dans les prix et ce qui n’y est pas ».

Cela fait au minimum 3 semaines que l’on monte « parce que les négociations se passent bien » – il y a quand même bien un moment où l’on va se demander « comment valoriser tout cela ». Est-ce que la bonne nouvelle est dans les prix ou pas ?

L’élixir à tous les maux

En tous les cas, pour le moment il semblerait que l’on ne se pose pas la moindre question, ce Trade Deal semble être le remède à tous les problèmes, que ce soit le ralentissement de la croissance en Chine ou les craintes de récession pour 2020 aux USA, avec le Trade Deal tout se règle et tout va mieux.

On se réjouit quand même de voir comment ça va se passer le jour où tout cela se met en place officiellement. Pour le moment on sait que, selon UN expert, un accord entre la Chine et les USA vaut 11% de plus sur le S&P500.

La seule chose que l’on ne sait pas, c’est « 11% depuis où ??? »… Non, parce que si c’est 11% depuis le 21 décembre, on est déjà largement en dépassement de Migros-Data, mais je pense que ça doit plus ou moins être 11% depuis « par là »…

On va espérer en tous cas, parce que sinon ça va devenir compliqué.

Sell the news

Toujours est-il que dans l’euphorie ambiante, personne ne semble se poser la question s’il faut acheter la rumeur et vendre la nouvelle –pour le moment.

Mais le moment venu, cela risque d’être une autre histoire. Je propose que l’on essaie tout de même de se rappeler de cette éventualité pour les jours et les semaines à venir, ça évitera de se dire « ah ben on l’avait pas vu venir » en cas de prise de profits…

L’or est à 1332$ et semble toujours parfaitement positionné pour continuer sa hausse en direction des 1360$ qui est le premier objectif. Après on verra pour la suite. En ce qui concerne le pétrole, ça sera peut-être un peu plus long, mais les 65$ sont à notre porte. Pour l’instant le baril consolide à 57$.

Du rififi dans les cryptos

Ce week-end les Cryptomonnaies ont perdu 12 milliards de capitalisation. Pas un mot du pourquoi ni du comment. Le Bitcoin s’est pris 10% dans les dents depuis vendredi et l’Ethereum 17%… Pendant ce temps, les Japonais lancent de nouvelles cryptos régulièrement et les Coréens essaient de trouver un moyen de réguler tout ça. Mais pour être franc, tout le monde s’en fout : les Chinois sont en train de trouver un accord avec les USA.

Comme mentionné plus haut, la Chine est en hausse de près de 4% après l’annonce de Trump qui décale les éventuelles sanctions dans le temps. Hong Kong reste plutôt « flat », comme si ça ne le concernait pas et le Japon est en hausse de 0.5%.

News ?

Dans les news du jour, il y a Theresa May qui va refaire parler d’elle avec une nouvelle date butoir sur le BREXIT ; mais je crois que le désintérêt est total pour le moment. Il y a aussi les victimes de Madoff qui s’en prennent au Luxembourg pour ne pas avoir « fait le nécessaire » pour sécuriser les fonds qui ont servi à Madoff pour arnaquer tout le monde.

1er mars ou pas ?

Et puis on commence à parler des grand rendez-vous de la semaine – normalement le 1er mars, vendredi, on devrait y voir plus clair pour l’accord Sino-Américain. Même si Trump a lâché du lest, on va quand même serrer les fesses pour avoir des nouvelles. Il y aura aussi Powell qui devrait témoigner devant le Congrès. Ça sera demain pour le chapitre un et mercredi pour le « remake » pour ceux qui n’ont pas compris.

Nous aurons également plein de GDP et de PMI en Europe, histoire de voir que ça ne va pas trop bien. Mais ça on le sait et on s’en fout, parce que les Américains vont trouver un accord avec les Chinois. Si. C’est Trump qui l’a dit.

Trade Deal ou rien

D’ailleurs, entre vous et moi, je ne sais même pas pourquoi on cherche des news et un sujet de conversation, le sujet du jour, de la semaine et le seul truc qui intéresse vraiment les marchés, c’est le Trade Deal. L’Angleterre peut quitter l’Europe et signer un nouveau deal avec la Russie pour compenser la sortie de l’Europe. L’Italie peut annoncer sont intention revenir à la Lire et l’Allemagne peut signifier son intention de fusionner avec l’Autriche, personne n’en tiendra rigueur.

La seule chose qui nous intéresse, c’est le Trade Deal et puis c’est tout.

Alors passez un très bon lundi et on se retrouve demain pour parler de la Chine, des USA, des USA et de la Chine. Passez une excellente journée.

Thomas Veillet
Investir.ch

« Before you criticize someone, you should walk a mile in their shoes. That way when you criticize them, you are a mile away from them and you have their shoes. »
Jack Handey