En novembre, la performance moyenne des caisses de pension de l’échantillon d’UBS s’affiche à 1,14% après déduction des frais. Les caisses gagnent en moyenne 10,57% depuis le début de l’année

Le mois de novembre a vécu une courte accalmie dans le conflit qui oppose les Etats-Unis à la Chine. Trump n’a toutefois pas été vraiment discret. Il a signé une loi qui mentionne que les Etats-Unis condamnerait une intervention chinoise à Hong Kong.

En Europe, l’Allemagne a échappé une récession technique et les propos de campagne des politiciens anglais n’ont que légèrement affecté le cours de leur devise mais pas la tendance haussière de l’indice FTSE. Signalons aussi la baisse de l’euro face au dollar  qui a offert un peu de couleur aux entreprises exportatrices européennes.

Les marchés financiers ont salué la trêve sino-américaine et les bons chiffres macro-économiques. Les actions suisses comme étrangères ont délivré une belle performance positive alors que les marchés obligataires ont été moins flamboyants.

En moyenne, les caisses de pension suisses de l’échantillon affichent donc une hausse de 1,14%. Les caisses de pension de taille moyenne affichent les meilleurs résultats (1,19%). Suivent les caisses de petite taille (1,18%) et les grandes (1,03%) ferment la marche.

L’immobilier et les hedge funds auront été les moins bons performeurs alors que les actions étrangères et suisses tirent les chiffres à la hausse. Le Private Equity/Infrastructure montre un bon résultat bien qu’il nous semble difficile de véritablement juger cette performance vu la nature des investissements.

Depuis le début de l’année les résultats des marchés des actions sont exceptionnels. Aucune classe d’actifs ne se trouve en territoire négatif ce qui est aussi remarquable.

Source: Pictet

L’indice Pictet LPP 2015-60 a bénéficié à nouveau de la très bonne tenue du marché des actions. A l’inverse, l’indice LPP 2015-25 fait face à un “petite” performance des obligations.

En 2019, les petites caisses de pension occupent la tête du classement avec une hausse de 11,07%. Suivent les caisses de taille moyenne avec 10,70% et les grandes avec 9,85%.

Le ratio risque/performance sur les 36 derniers mois, se situe à 1,73 (vs 1,64% en octobre). La valeur la plus élevée se trouve chez les grandes caisses de pension (1,96) alors que les petites caisses de pension n’enregistrent que 1,56. Ce classement reste le même depuis plusieurs mois.

En novembre, la structure de placement est restée globalement stable. Les grandes caisses ont réduit leur exposition aux obligations étrangères au profit des obligations devisées en francs suisses.