La bataille pour la prise de pouvoir de l’Empire américain commence à battre son plein. Tous les coups sont permis et D.V.Trump multiplie ses attaques, peu importe la méthode.

Le côté obscur de la force s’est à nouveau manifesté. Les gardiens de la galaxie du web ont dû exercer une partie de leurs pouvoirs pour répondre à une manœuvre peu orthodoxe de D.V.Trump.

De quoi s’agit-il?

Début de semaine, un porte-parole d’un des gardiens, Twitter, a signalé qu’une vidéo postée par D.V.T. a été retirée. «Les tweets accompagnant la vidéo violent notre politique concernant la désinformation sur la Covid-19» indique le porte-parole.

Cette vidéo avait déjà été retirée par un autre gardien, Facebook, car «elle partageait de fausses informations sur les remèdes et les traitements de la Covid-19». Celle-ci montrait un groupe de médecins faisant des déclarations trompeuses et fausses sur la pandémie de coronavirus. Selon le Washington Post, plus de 14 millions de personnes avaient visionné celle-ci.

Mais rien n’arrête D.V.T. car quelques heures plus tard, il tweete plusieurs clips de la même vidéo à ses 84,2 millions de supporters.

Si D.V.T. porte le masque, il se cache aussi derrière le témoignage d’une femme, Stella Immanuel. Celle-ci aurait récemment obtenu une licence médicale au Texas et aurait travaillé comme médecin au Nigéria. Côté «force obscure», elle n’est pas en reste car elle se décrit comme «ministre de la délivrance». Ce ministère attaque évidemment les valeurs progressistes et s’appuie sur certaines théories de la conspirations : en vrac, le programme gay, l’humanisme laïque, les Illuminati et le nouvel ordre mondial démoniaque. Quant à ses conseils en matière de santé, sans surprise, elle considère que le port du masque n’est pas nécessaire et que l’efficacité de l’hydroxychloroquine ne doit pas être remise en doute.

Si quelqu’un pensait qu’elle était un soldat isolé, ce n’est pas le cas. Le reste de la troupe s’est aussi manifesté. Breitbart News, Tea Party Patriots et l’America’s Frontline Doctors ont aussi diffusé cette vidéo. Le troisième héros de cette saga, L’America’s Frontline Doctors a, selon le Washigton Post, un site web qui daterait d’environ deux semaines. La fondatrice de ce groupe, Simone Gold, est un médecin qui assure que plusieurs de ses confrères exerçant en Californie, en Géorgie et au Texas luttent à ses côtés. Décidemment, D.V.T. ratisse large pour gagner des voix.

Belle armée qui défend un chef qui rajoute un peu d’huile sur le bûcher des vanités en déclarant, via un autre tweet : « La suppression de #Hydroxychloroquine par Fauci & les Démocrates pour perpétuer les morts de Covid pour nuire à Trump. »

«Diviser pour mieux régner» tel est le modus operandi de D.V.T. et il est passé maître en la matière. Il attaque simultanément les différents accords sur le climat, les organisations internationales, ses différents partenaires commerciaux et ses adversaires politiques. Et comme la guerre est déclarée, même les habitants de la planète US ne sont pas épargnés. Les envois de mercenaires fédéraux dans des villes gérées par des maires démocrates en sont la preuve vivante (ou morte quelques fois).

Quelle sera la suite de cette saga?

Le vaisseau-mère fait feu de tout bois et presque sans discernement. Seule la planète Finance résiste mais pour combien de temps? Quelle sera la défaite supportable pour D.V.T.? Nul ne le sait et certains pensent même que la démocratie est en péril car Darth Vader pourrait même contester un résultat électoral s’il était perdant.

Espérons que l’armée du Jedi Biden sera assez forte et mobilisée pour contrer le côté obscur qui commence sérieusement à nous lasser. La suite au prochain épisode.

 

N/B Tous les personnages existent et ces faits sont véridiques ou quand le réel peut dépasser la fiction.