En septembre, la performance moyenne des caisses de pension de l’échantillon d’UBS s’affiche à -1,56% après déduction des frais.

2021.10.13.performance mensuelle moyenneLe mois de septembre n’a guère épargné les investisseurs et s’est révélé le pire mois depuis mars 2020. Les marchés ont subi plusieurs pressions à la fois inflationnistes et sectorielles. Inflationnistes car les prix des matières premières dont le pétrole restent très hauts et sectorielles car l’immobilier chinois se trouve fragilisé par la crise de la dette d’Evergrande.

L’impact sur les bourses n’a pas été négligeable. L’indice MSCI AC World (en USD) perd 3,7% en septembre et les taux sont montés d’une vingtaine de points de base aux Etats-Unis comme en Europe. Un autre problème est la poursuite de la crise énergétique qui a été amplifiée par la hausse d’environ 9% du prix du pétrole mais aussi par un dollar qui s’est apprécié de 1,8%.

En moyenne, les caisses de pension suisses de l’échantillon affichent une hausse de -1,56% sur le mois. L’écart de performance de toutes les caisses de pension était relativement large (1,89%). La meilleure performance (-0,60%) a été obtenue par une grande caisse et la pire (-2,49%) provient d’une petite caisse de pension avec moins de CHF 300 millions d’actifs sous gestion.

2021.10.13.rendements par classe d'actifs

En termes de performance, le Private Equity/Infrastructure affiche la meilleure avec 3,16% suivie par les hedge funds (0,97%). Le plus mauvais résultat est attribué aux actions suisses qui baissent de 5,66%. Les obligations en francs suisses n’apportent aucun soutien aux caisses en perdant 1,24%. Grâce à la force du dollar, les actions mondiales ne perdent que 2,24% et les obligations en devises étrangères 0,29%.

Depuis le début de l’année, le Private Equity/Infrastructure offre un rendement de 33,54% suivi par les actions mondiales (15,41%). Par contre, les obligations en francs suisses restent dans le rouge avec une baisse de 1,53%.

2021.10.13.Pictet LPP
Source : Pictet Asset Management

Le profil le moins agressif, LPP 25, affiche la meilleure performance pour le mois de septembre. En revanche, celui le plus exposé au marché des actions, surtout étrangères, perd 2,37%.

2021.10.13.indicateurs de risque-rendement

Le ratio risque/performance sur les 36 derniers mois, se situe à 1,09 contre 1211 le mois précédent. Le meilleur ratio de Sharpe (1,23%) est l’apanage des grandes caisses de pension et le plus mauvais (0,96) se retrouve chez les petites caisses.

Depuis le début de l’année les caisses ont généré un rendement de 5,76% et 73,84% depuis le début de la mesure des performances en 2006.

2021.10.13.performance cumullée depuis janvier 2006