Chaque semaine, Vinvent Juvyns, Stratégiste auprès de J.P. Morgan Asset Management sélectionne et commente un graphique économique.

Vincent Juvyns

La croissance des salaires s’accélère peu à peu aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Europe

Les statistiques récentes montrent que le taux de chômage continue à baisser dans l’ensemble des grands pays développés.

Le recul du chômage est en général une bonne nouvelle pour l’économie puisqu’il dope la confiance, les dépenses de consommation et donc la croissance économique. En outre, dans le contexte du resserrement des marchés du travail, les travailleurs prennent souvent de l’assurance et peuvent commencer à demander une rémunération plus élevée.

Nous commençons à observer une accélération du rythme de la croissance des salaires aux États-Unis, au Royaume-Uni et même en Europe. Actuellement, la croissance des salaires dans ces trois régions est la plus soutenue enregistrée depuis la crise financière. La revalorisation des salaires devrait stimuler les dépenses mais pourrait aussi provoquer une hausse de l’inflation. Pour l’heure, le rythme actuel de la croissance des salaires devrait se traduire par une remontée progressive de l’inflation.

 

Sources : BLS, BCE, ONS, Thomson Reuters Datastream et J.P. Morgan Asset Management. Données au 14 septembre 2018.

 

Téléchargez la synthèse hebdomadaire (pdf, 2 pages, en français)