Chaque semaine, Vinvent Juvyns, Stratégiste auprès de J.P. Morgan Asset Management sélectionne et commente un graphique économique.

Vincent Juvyns

Les tensions sur les coûts de l’énergie que subissent les consommateurs dans la zone euro devraient commencer à s’alléger

Le prix du pétrole exprimé en euro a augmenté sensiblement jusqu’au milieu de cette année. Par conséquent, la contribution de l’énergie à l’inflation globale (pondération d’environ 10% dans l’indice global) a progressé pour atteindre plus de 1 point de pourcentage en octobre.

Cette hausse des coûts de l’énergie a freiné la croissance réelle de la consommation dans la zone euro.

Maintenant que le prix du pétrole a légèrement reculé, s’il continue à rester stable ou s’il baisse encore davantage, alors la contribution des coûts énergétiques à l’inflation devrait commencer à diminuer ces prochains mois. Cela devrait atténuer quelque peu l’accentuation des tensions sur les prix que les consommateurs subissent dans la zone euro et contribuer à soutenir les salaires réels et donc la croissance de la consommation.

 

Sources : Bloomberg, Eurostat et J.P. Morgan Asset Management. La ligne en pointillé repose sur le prix actuel du pétrole. ptp correspond à point de pourcentage. Données au 16 novembre 2018.

 

Téléchargez la synthèse hebdomadaire (pdf, 2 pages, en français)