Chaque semaine, Vincent Juvyns, Stratégiste auprès de J.P. Morgan Asset Management sélectionne et commente un graphique économique.

Vincent Juvyns

L’incertitude entourant le Brexit continue à peser sur l’économie britannique.

Elle a aussi empêché la Banque d’Angleterre de modifier l’orientation de sa politique monétaire. L’indice des directeurs d’achat (PMI) composite du Royaume-Uni est retombé à 50,3 points en janvier, soit son plus bas niveau depuis le référendum sur le Brexit, et l’incertitude actuelle a provoqué un recul des intentions d’investissement des entreprises et de la confiance des consommateurs.

Malgré cela, l’embellie du marché du travail s’est poursuivie : le taux de chômage s’est établi à 4,0 % et la progression des salaires a été la plus rapide enregistrée depuis 2008. Par conséquent, la question qui se pose pour la Banque d’Angleterre lors de ses futures réunions sera de savoir si les niveaux actuellement bas des taux d’intérêt sont toujours judicieux compte tenu du dynamisme du marché du travail, surtout si l’incertitude entourant le Brexit se dissipe et si la croissance mondiale reste vigoureuse.

 

 

Téléchargez la synthèse hedbomadaire (pdf, 2 pages, en français)