Chaque semaine, Vinvent Juvyns, Stratégiste auprès de J.P. Morgan Asset Management sélectionne et commente un graphique économique.

Vincent Juvyns

La baisse du prix du pétrole devrait jouer en faveur de la consommation en Europe

Les statistiques restent décevantes en Europe. La croissance du PIB de la zone euro au quatrième trimestre s’est établie à seulement 0,2% par rapport au trimestre précédent. La déception est plutôt généralisée dans toute la région.

La croissance italienne a subi une contraction pour le deuxième trimestre consécutif et la croissance allemande a été nulle au quatrième trimestre. L’incertitude entourant les perspectives de l’économie mondiale provoque un ralentissement de l’économie intérieure en Europe.

Toutes les nouvelles ne sont pas mauvaises cependant. La baisse du prix du pétrole devrait jouer en faveur des entreprises européennes en réduisant les tensions sur les coûts. Historiquement, une étroite corrélation négative a été observée entre le prix du pétrole et la consommation dans la région, ce qui donne à penser que l’évolution récente du prix du pétrole pourrait contribuer à stimuler la consommation.

Il faut aussi garder à l’esprit que 25% des exportations de la zone euro sont destinées aux pays émergents, si bien que la relance en Chine pourrait donner un coup d’accélérateur bienvenu à l’économie européenne.

 

Sources: Bloomberg, Eurostat, Thomson Reuters Datastreamet J.P. Morgan Asset Management. Données au 31 janvier 2019.

 

Téléchargez la synthèse hebdomadaire (pdf, 2 pages, en français)