Chaque semaine, Vinvent Juvyns, Stratégiste auprès de J.P. Morgan Asset Management sélectionne et commente un graphique économique.

Vincent Juvyns

Les indices PMI européens témoignent d’une certaine amélioration

L’estimation flash des derniers indices des directeurs d’achat (PMI) en Europe révèle toujours des perspectives de croissance quelque peu mitigées.

En février, l’activité manufacturière est demeurée anémique, surtout en Allemagne. L’indice PMI manufacturier de la zone euro est ainsi passé sous le seuil des 50 points, certains facteurs externes ayant continué de peser sur l’activité industrielle en Europe.

Pour autant, certains signes d’amélioration sont perceptibles: la composante relative au secteur des services de l’indice PMI de la zone euro est en effet ressortie en hausse. L’indice des services en France a progressé dans la mesure où les perturbations causées par les manifestations des «gilets jaunes» semblent s’atténuer, parallèlement à la récente amélioration de la confiance des ménages. Le secteur des services en Allemagne a lui aussi témoigné d’une embellie.

Dans l’ensemble, l’économie intérieure européenne demeure en meilleure santé que le secteur manufacturier tiré par les exportations. Si les consommateurs continuent de soutenir la croissance dans la région, une amélioration des facteurs externes est toutefois nécessaire à une embellie plus significative de la croissance de la zone euro.

 

Source: Markit, J.P. Morgan Asset Management. Donnés au 21 février 2019.

 

Téléchargez la synthèse hebdomadaire (pdf, 2 pages, en français)