Chaque semaine, Vinvent Juvyns, Stratégiste auprès de J.P. Morgan Asset Management sélectionne et commente un graphique économique.

Vincent Juvyns

Les salaires augmentent plus vite que les prix aux États-Unis

Si la croissance des salaires reste modérée aux États-Unis, l’inflation a été plus modeste dernièrement.

Les chiffres de l’inflation de la semaine dernière ont confirmé que l’inflation globale pour février s’est établie à 1,5% en glissement annuel (GA), tandis que l’inflation sous-jacente s’est stabilisée à 2,1% en GA. Même l’indicateur d’inflation privilégié de la Réserve fédérale américaine (Fed), à savoir la hausse des dépenses de consommation des particuliers, reste légèrement en deçà de son objectif de 2%.

Comme le montre le graphique de cette semaine, la croissance des salaires pour février ressort actuellement à 3,5% en GA mais les prix n’augmentent pas au même rythme. Cela signifie que la Fed peut se montrer plus patiente puisque l’inflation ne dépasse pas son objectif. Par conséquent, la probabilité d’une poursuite du durcissement de la politique de la Fed a nettement diminué. Cependant, si les salaires progressent plus vite que les gains de productivité et que la hausse des prix pour le consommateur final, alors il en résultera une contraction des marges bénéficiaires. Toutes les nouvelles ne sont donc pas bonnes pour les entreprises aux États-Unis.

 

Sources: BLS, RefinitivDatastreamet J.P. Morgan Asset Management. La croissance des salaires correspond à la rémunération horaire moyenne du total des salariés affectés à la production et du personnel hors encadrement du secteur privé. Données au 15 mars 2019.

 

Téléchargez la synthèse hebdomadaire (pdf, 2 pages, en français)