Chaque semaine, Vinvent Juvyns, Stratégiste auprès de J.P. Morgan Asset Management sélectionne et commente un graphique économique.

Vincent Juvyns

Le secteur manufacturier continue à se fragiliser dans la zone euro

L’économie de la zone euro a été pénalisée par l’incertitude persistante entourant l’économie mondiale l’an dernier.

La croissance des exportations vers des pays non membres de la zone euro s’est nettement repliée en raison d’un ralentissement de la croissance mondiale et des tensions commerciales persistantes. Cela a pesé sur le secteur manufacturier en particulier, comme en témoigne la chute brutale de la composante des nouvelles commandes à l’exportation de l’indice des directeurs d’achat (PMI) de ce secteur.

Malgré cela, le marché du travail européen et le sentiment des consommateurs demeurent solides. Le resserrement des marchés du travail s’est poursuivi, ce qui a permis à la croissance des salaires et à la confiance des consommateurs de rester robustes et de stimuler la consommation. Si la situation économique intérieure est pour le moment favorable, une fragilité durable du secteur manufacturier pourrait à terme plomber la confiance des consommateurs. Un redressement de la demande extérieure sera peut-être nécessaire pour que la croissance européenne opère un rebond.

 

Sources: Commission européenne, Markitet J.P. Morgan Asset Management. Données au 29 mars 2019.

 

Téléchargez la synthèse hebdomadaire (pdf, 2 pages, en français)