Des inondations aux incendies en passant par l'élargissement des inégalités sociales, plusieurs tendances apparues ces dernières décennies ont mis en évidence l'urgence de mettre en œuvre des pratiques durables. Les efforts déployés pour relever ces défis ont donné lieu à un éventail d'opportunités en termes d'innovation, d'investissement et de création de valeur. Les investisseurs ont rapidement saisi ces opportunités, non seulement pour chercher à générer du rendement mais aussi pour investir de manière plus durable.

En 2020, la Global Sustainable Investment Alliance estimait que plus d’un tiers des actifs sous gestion mondiaux étaient investis de manière durable.1,2

En 2022, de nouveaux défis sont apparus. Le conflit international a déclenché une crise énergétique et renforcé les pressions inflationnistes existantes. La hausse des taux d’intérêt et la menace imminente d’un ralentissement mondial mettent les investisseurs face à de nouveaux impératifs. Qu’est-ce que cela signifie pour l’investissement durable aujourd’hui, et quels sont les facteurs que les investisseurs jugent prioritaires ?

À propos de cette étude

En 2022, Schroders a mandaté alan. agency et iResearch pour mener une enquête indépendante en ligne auprès de 23’950 investisseurs répartis dans 33 localisations à travers le monde, y compris l’Europe, l’Asie et l’Amérique, entre le 18 février et le 7 avril 2022.

Selon cette enquête, un “investisseur” correspond à:

  • Toute personne envisageant d’investir au moins 10’000 euros (ou une somme équivalente) au cours des 12 prochains mois
  • Toute personne ayant modifié ses placements au cours des 10 dernières années

Compte tenu de ce seuil, Schroders admet que les conclusions de cette étude ne sont pas représentatives de l’expérience de chacun.

Nos résultats dans les grandes lignes

  • L’impact environnemental est la principale raison pour laquelle les investisseurs sont attirés par les fonds durables.
  • Les rendements sont importants: 56% recherchent un fonds axé principalement sur la génération de rendements financiers, mais qui intègre également des facteurs de durabilité.
  • Les investisseurs veulent avant tout que les gérants de fonds s’engagent sur les questions de gestion du capital humain, de capital naturel et biodiversité et de changement climatique. Et ce, quels que soient leur groupe d’âges et leur localisation.
  • Les investisseurs recherchent une plus grande personnalisation quand il s’agit de leurs investissements. 57% affirment que la capacité à choisir des investissements alignés sur leurs préférences personnelles en matière de développement durable les inciterait à accroître leur allocation aux investissements durables.
  • Près de la moitié (48%) déclarent vouloir plus d’éducation sur l’investissement durable, l’absence de définitions claires étant citée comme l’un des obstacles les plus importants à l’investissement durable.

Synthèse

Les attraits de l’investissement durable sont évidents et puissants. Mais il y a des obstacles à surmonter. Par exemple, les questions de transparence et de cohérence de la terminologie restent des questions essentielles.

Concernant l’impact des fonds durables, plus de la moitié (51%) des investisseurs considèrent le manque de transparence et de données publiées par les fournisseurs comme le principal obstacle à d’autres investissements.

Les préoccupations concernant la transparence sont également liées à la cohérence des définitions de la durabilité : 45 % des personnes jugent que le manque de définitions claires et consensuelles est un problème.

2022.10.21.Synthèse rapport

Les investisseurs qui se considèrent comme des experts sont particulièrement préoccupés par l’incohérence des définitions. Près de 57% indiquent qu’il s’agit d’un obstacle, ce qui en fait la préoccupation la plus importante pour les investisseurs experts, au-delà des préoccupations de transparence (49%).

La difficulté à mesurer et à gérer le risque préoccupe 30% du total des personnes interrogées. Toutefois, cette préoccupation est moins importante pour les investisseurs plus expérimentés (26% des experts signalent cette préoccupation, contre 33% pour les novices). Cela est peut-être le signe d’une plus grande confiance chez les investisseurs plus avertis dans la compréhension et la gestion de ces incohérences.

Des facteurs tels que l’amélioration de la qualité des rapports ou l’élargissement de l’accès à l’éducation sur l’investissement durable influenceraient également le désir des gens d’investir dans des fonds durables.

Les investisseurs cherchent à clarifier l’impact de leurs investissements et souhaitent davantage d’informations sur les rendements des investissements durables.

  • 48% des investisseurs s’accordent sur le fait qu’une plus grande sensibilisation à l’investissement durable en général les inciterait à accroître leurs investissements. Et ce, indépendamment du niveau de connaissances qu’ils s’attribuent. En Amérique en particulier, les investisseurs estiment qu’ils ont besoin d’une meilleure éducation à 58%.
  • Au total, 60% des investisseurs à travers le monde se disent sceptiques quant à l’impact réel de leurs investissements sur les causes sociales et environnementales. 38 % supplémentaires des personnes interrogées conviennent que des rapports d’impact réguliers les encourageraient à accroître leurs investissements durables.
  • Près de 44% déclarent qu’ils pourraient accroître leurs investissements s’ils avaient davantage de données et de preuves que l’investissement durable génère de meilleurs rendements. Cette réponse est cohérente entre les régions, les groupes d’âges et les niveaux de connaissances, ce qui laisse penser que cette préoccupation est partagée par l’ensemble des personnes interrogées. Cela renvoie à nos conclusions précédentes sur le fait que les investisseurs restent quelque peu sceptiques à l’égard des rendements de l’investissement durable.

2022.10.21.Investissement durable

Principales conclusions

  • Bien que l’impact environnemental soit la principale raison pour laquelle les investisseurs sont attirés par l’investissement durable, il y a une grande conscience du bien social que peut générer ce dernier. Lorsqu’on leur demande d’identifier des objectifs précis, les priorités des investisseurs comprennent un large éventail de facteurs sociaux et environnementaux.
  • Les performances restent cruciales pour les investisseurs, mais beaucoup pensent que les pratiques durables sont liées à une rentabilité et à un succès accrus sur le long terme.
  • Les investisseurs recherchent des solutions d’investissement qui répondent mieux à leurs besoins. Dans le domaine de la durabilité, il peut s’agir de fonds qui ciblent les valeurs et les priorités spécifiques des investisseurs.
  • Bien que l’investissement durable soit aujourd’hui une forme d’épargne à long terme bien établie et populaire, on observe clairement une soif d’informations. Cela inclut des formes de reporting plus standardisées, une plus grande transparence et une meilleure éducation des investisseurs, tous niveaux de connaissances confondus.

 

Pour consulter le rapport complet cliquez ici


Information importante: Cette communication est destinée à des fins marketing. Ce document exprime les opinions de ses auteurs sur cette page. Ces opinions ne représentent pas nécessairement celles formulées ou reflétées dans d’autres supports de communication, présentations de stratégies ou de fonds de Schroders. Ce support n’est destiné qu’à des fins d’information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Le support n’est pas destiné à représenter une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente de tout instrument financier. Il n’est pas destiné à fournir, et ne doit pas être considéré comme un conseil comptable, juridique ou fiscal, ou des recommandations d’investissement. Il convient de ne pas se fier aux opinions et informations fournies dans le présent document pour réaliser des investissements individuels et/ou prendre des décisions stratégiques. Les performances passées ne constituent pas une indication fiable des résultats futurs. La valeur des investissements peut varier à la hausse comme à la baisse et n’est pas garantie. Tous les investissements comportent des risques, y compris celui de perte du principal. Schroders considère que les informations de la présente communication sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Certaines informations citées ont été obtenues auprès de sources externes que nous estimons fiables. Nous déclinons toute responsabilité quant aux éventuelles erreurs commises par ou informations factuelles obtenues auprès de tierces parties, sachant que ces données peuvent changer en fonction des conditions de marché. Cela n’exclut en aucune manière la responsabilité de Schroders à l’égard de ses clients en vertu d’un quelconque système réglementaire. Les régions/secteurs sont présentés à titre d’illustration uniquement et ne doivent pas être considérés comme une recommandation d’achat ou de vente. Les opinions exprimées dans le présent support contiennent des énoncés prospectifs. Nous estimons que ces énoncés reposent sur nos anticipations et convictions dans des hypothèses raisonnables dans les limites de nos connaissances actuelles. Toutefois, aucune garantie ne peut être apportée quant à la réalisation future de ces anticipations et opinions. Les avis et opinions sont susceptibles de changer. Ce contenu est publié au Royaume-Uni par Schroder Investment Management Limited, 1 London Wall Place, London EC2Y 5AU. Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 1893220. Agréé et réglementé par la Financial Conduct Authority.