La génération Y est plus au fait de l’investissement durable que les deux générations qui lui précèdent.

La génération Y est deux fois plus à même (10 %) d’identifier les trois descriptions des investissements durables que les Baby Boomers (5 %) dont il est quatre fois plus probable qu’ils ne sachent pas ce qu’est un fonds durable qu’un représentant de la Génération Y (19 % contre 5 %). La Génération X se situe entre les deux.

C’est en termes d’importance de l’investissement durable et d’augmentation de la part de leurs investissements consacrée à des fonds durables que les membres de la Génération Y manifestent
la plus forte évolution de perception.

source: Enquête Global Investor Study 2017 de Schroders

  • 86 % de la Génération Y pensent que l’investissement durable revêt aujourd’hui plus d’importance pour eux qu’il y a cinq ans et 70 % ont accru la part de leurs investissements durables sur cette même période.
  • 79 % de la Génération X pensent que l’investissement durable revêt aujourd’hui plus d’importance pour eux qu’il y a cinq ans et 64 % ont accru la part de leurs investissements durables sur cette même période.
  • 67 % des Baby Boomers pensent que l’investissement durable revêt aujourd’hui plus d’importance pour eux qu’il y a cinq ans et près de 50 % ont accru la part de leurs investissements durables sur cette même période.

Elle est également bien plus active que les deux précédentes lorsqu’il s’agit d’investir effectivement en fonds durables, par opposition à des fonds qui ne tiennent pas compte des facteurs durables.

  • Les 3/4 investissent dans des fonds durables42 % de manière régulière ou systématique
  • 40 % de la Génération X investissent souvent ou toujours en fonds durables
  • 31 % des Baby Boomers investissent souvent ou toujours en fonds durables

Les différences entre les générations se distinguent dans le comportement durable au sens large, comme illustré par la moyenne globale de contributeurs fréquents (souvent/toujours) à travers les sept types de comportements durables détaillés dans le Graphique ci-dessus.

À l’exception près de la réduction ou du recyclage des ordures ménagères. Sur cet aspect, les Baby Boomers et la Génération X vont nettement plus loin que leurs cadets.

 

source: Enquête Global Investor Study 2017 de Schroders


Cet article est issu de l’enquête Global Investor Study 2017 de Schroders

En juin 2017, nous avons conduit une enquête indépendante en ligne auprès de 22 100 personnes investissant depuis une trentaine de pays à travers le monde. En font partie l’Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, la France, l’Allemagne, l’Inde, l’Italie, le Japon, les Pays-Bas, l’Espagne, le Royaume-Uni et les États-Unis. Les personnes ciblées par l’enquête sont toutes des investisseurs actifs, elles ont toutes modifié leur profil d’investissement au cours des 10 dernières années et investiront au minimum 10 000 EUR (ou l’équivalent) au cours des 12 prochains mois.