Enquête auprès des analystes de Fidelity.

Points importants

  • La Chine sort de la crise du coronavirus plus rapidement et avec moins de dommages que d’autres régions, selon les analystes de Fidelity
  • Les valeurs technologiques semblent mieux résister aux turbulences
  • Les entreprises qui se concentrent sur le télétravail à domicile et l’industrie des jeux informatiques en bénéficient

 

Les entreprises chinoises semblent sortir de la crise du coronavirus le plus rapidement et avec le moins de dommages économiques en comparaison internationale, selon une enquête menée par Fidelity International auprès de 152 analystes d’actions et d’obligations.

Parmi les analystes qui s’attendent à une baisse des bénéfices des entreprises qu’ils couvrent, 85% des analystes pensent que cette baisse se limitera au premier semestre. Chez les analystes des autres régions, ce chiffre n’est que de 42%.

Graphique 1 : Les analystes de Fidelity s’attendent à ce que les entreprises chinoises se redressent beaucoup plus rapidement
“Pensez-vous que le virus Covid-19 affectera votre secteur au cours du premier semestre ou pendant toute l’année 2020?”
Source: Fidelity Quarterly Sentiment Tracker, mars 2020

Lorsqu’on leur demande si le virus affecte la rentabilité, les analystes chinois sont en avance sur les autres régions avec un taux d’approbation de 87%. Toutefois, ils s’attendent à ce que l’ampleur des dégâts soit moindre que dans d’autres régions.

Graphique 2 : La baisse de la rentabilité sera relativement faible en Chine
“Si vous comptez contenir la propagation du virus rapidement, quel genre de baisse de profits vous attendez-vous à voir en 2020?”
Seulement les réponses des analystes qui s’attendent à des conséquences négatives pour leur secteur (76% des analystes dans le monde). Source: Fidelity Quarterly Sentiment Tracker, mars 2020.

“Comme la Chine a été le premier pays à être infecté par le virus, il semble logique qu’elle soit celui qui s’en remettra le plus rapidement. Cependant, le temps nécessaire à chaque pays pour se remettre dépend largement des actions de leur gouvernement”, commente Fiona O’Neill, responsable adjointe de la recherche sur les actions chez Fidelity International. “Les autorités chinoises ont été relativement rapides à imposer des restrictions importantes aux régions touchées. Cela signifie qu’il y a de bonnes chances que l’impact sur les bénéfices des entreprises chinoises se rétablisse relativement rapidement – à condition qu’il n’y ait pas de deuxième épidémie. En Occident, les efforts se sont concentrés sur le ralentissement de la propagation du virus et la prévention des perturbations économiques le plus longtemps possible. Il n’est pas possible pour l’instant de déterminer avec certitude quelle est la meilleure approche”.

Le secteur technologique semble défier les turbulences

Le secteur technologique semble mieux faire face aux distorsions causées par le coronavirus que les autres secteurs. Par exemple, les analystes de Fidelity s’attendent à ce que la baisse des bénéfices des actions technologiques soit moins importante que celle des entreprises des autres secteurs.

Graphique 3 : Les valeurs technologiques s’avèrent les plus robustes parmi les valeurs cycliques
“Quel genre de baisse de bénéfices attendez-vous si l’éruption du Covid-19 se poursuit tout au long de 2020?”
Seulement les réponses des analystes qui s’attendent à des conséquences négatives pour leur secteur (76% des analystes dans le monde). Source: Fidelity Quarterly Sentiment Tracker, mars 2020.