La date du changement de consensus tant attendue sur Ethereum ("le Merge") a été fixée au mois prochain. Cette deuxième partie répond à quelques questions comme l'impact sur le prix de l'ethereum ou sur le future des mineurs.

Quel sera l’impact sur le prix de l’Ethereum?

Le Merge est un événement majeur, non seulement pour Ethereum mais aussi pour l’ensemble de l’écosystème blockchain. Les investisseurs institutionnels vont trouver un actif conforme aux normes ESG et offrant des rendements intéressants. Cela dit, la volatilité restera importante. Nous ne pouvons pas exclure que certains investisseurs opportunistes ont acheté la rumeur et vendent une fois le Merge réalisée.

À plus long terme, l’Ethereum bénéficiera de l’amélioration significative de la tokénomie provoquée par les mises à jour. Ces changements n’impacteront pas uniquement l’offre (moins d’ETH émis, rendements plus élevés, réduction de la consommation énergétique, etc), mais aussi la demande. Nous pouvons nous attendre à davantage d’utilisateurs et d’applications sur le réseau Ethereum. L’amélioration de la scalabilité et la baisse des frais transactions finiront par inciter davantage de développeurs à lancer des applications sur Ethereum, ce qui amènera de nouveaux utilisateurs sur la plateforme. Ethereum va probablement consolider sa position de leader du marché des protocoles décentralisés pour les smart contract.

Y a-t-il un risque réglementaire?

Jusqu’à présent, Ethereum a été considéré par la SEC comme une « matière première » (commodity) – comme le Bitcoin. Cela pourrait changer avec le passage au proof-of-stake.

La SEC utilise le test de Howey pour déterminer si un actif est une valeur mobilière, selon lequel « un contrat d’investissement existe s’il y a un investissement d’argent dans une entreprise commune avec une attente raisonnable de bénéfices à tirer des efforts des autres ». Le staking de crypto est clairement un investissement d’argent. L’entreprise commune est également presque toujours satisfaite lorsqu’il s’agit de projets d’actifs numériques. Cependant, l’attente de profits et d’efforts d’autrui est plus délicate et dépend du degré de décentralisation du réseau.

Compte tenu de sa capitalisation boursière, il est probable que la SEC se penche sur cette affaire. S’il est qualifié de valeur mobilière, les conséquences les plus importantes seraient pour les bourses spécialisés en cryptos. Ces bourses devraient retirer l’Ethereum du trading ou s’enregistrer en tant que bourses de valeurs mobilières. Il deviendrait plus complexe pour les gens d’acheter ou de vendre de l’Ethereum. Une affaire juridique sans fin, comme pour le Ripple (une action en justice de la SEC a débuté il y a deux ans pour déterminer si Ripple était une valeur mobilière), commencerait probablement aussi. En attendant, le cadre réglementaire, qui évolue rapidement, pourrait être adapté et apporter de la clarté pour éviter tout tracas, et les législateurs américains et européens y travaillent déjà.

Que vont devenir les mineurs?

L’Ethereum a été une source de revenus de plusieurs milliards de dollars pour les mineurs (19 milliards de dollars en 2021, 8 milliards de dollars depuis le début de l’année). Avec le changement de consensus, les mineurs vont perdre tous leurs revenus – et ils ne sont évidemment pas contents!

2022.08.22.Ethereum miner revenue @2x

Des groupes d’intérêt (c’est-à-dire les mineurs mécontents et quelques gros détenteurs d’Ethereum) ont élevé la voix, plaidant pour un autre hard fork afin de poursuivre un consensus proof-of-work. Officiellement, ce protocole serait un plan de secours en cas d’échec du Merge. En réalité, ils essaient simplement de protéger leur activité commerciale. Même si une nouvelle chaîne proof-of-work était créée avant le Merge, elle est vouée à l’échec en raison d’un manque de soutien. La transition vers le proof-of-stake est largement plébiscitée par le reste de la communauté Ethereum.

Au lieu de créer un nouveau protocole, la plupart des mineurs d’Ethereum devrait simplement passer à d’autres protocoles basés sur le proof-of-work où leur matériel informatique peut être utilisé pour miner. Le meilleur candidat est Ethereum Classic (ETC). En 2016, à la suite d’un piratage, le réseau Ethereum s’est scindé en deux. L’historique des transactions non modifiées (y compris le piratage) s’est poursuivi sous le nom d’Ethereum Classic (ETC), tandis qu’une nouvelle chaîne ne présentant pas le piratage a été créée sous le nom d’Ethereum (ETH).

Parmi les mineurs cotés en bourse, Hive Blockchain a annoncé qu’elle étudiait l’Ethereum Classic, tandis que Northern Data a adopté une approche différente : elle va arrêter de miner et convertir ses GPU (cartes graphiques) en services de cloud. Cette dernière approche est susceptible d’être suivie par les plus grands mineurs. Si l’on exclut l’Ethereum, le capitalisation totale des cryptos (par exemple, Ethereum Classic, Ravencoin ou Ergo) pouvant être minés efficacement avec des GPU est très limitée (<5% de la capitalisation de l’Ethereum). De plus, ces GPU ne pourraient même pas être utilisés pour miner le Bitcoin (miné principalement par des puces personnalisées pour un cas d’utilisation particulier, les ASIC).

Y a-t-il un impact sur l’industrie des semi-conducteurs?

La demande de GPU risque d’être encore plus touchée par le Merge. Dans son récent avertissement sur résultats, Nvidia a expliqué que les faiblesses de sa division jeux sont dues à l’environnement macroéconomique. De nombreux joueurs ont mis à niveau leurs PC pendant la pandémie et font maintenant une pause dans le cycle de remplacement, compte tenu des incertitudes actuelles.

Cependant, Nvidia s’est également trouvé dans une situation confortable où un déséquilibre entre l’offre et la demande, accru par les mineurs, a permis à la firme de vendre ses GPU à presque n’importe quel prix. Les mineurs ont arrêté ou réduit leurs achats de GPU en raison de l’hiver cryptographique et aussi probablement en prévision du Merge. L’entreprise devra s’adapter à cette nouvelle réalité.

Enfin, nous pouvons noter que le minage par GPU a été populaire auprès des petits mineurs individuels, et le Merge les affectera également. Le nombre de GPU d’occasion en vente sur les sites de petites annonces explose, avec des prix en baisse de ~20% en quelques semaines.

Notre point de vue

Le protocole Ethereum est sur le point de connaître un changement significatif dans sa tokénomie: (1) réduction des pièces nouvellement émises de ~90%, (2) augmentation de la récompense du staking de ~50%, et (3) réduction de la consommation d’énergie de ~99,95%.

Le changement de protocole pour Ethereum est un développement majeur qui aura un impact sur l’ensemble de l’écosystème. Il sera intéressant de voir si les régulateurs américains considèrent que ces changements font de l’Ethereum une valeur mobilière. Mais à part cela, l’ensemble de la communauté mais aussi les mineurs attendent avec impatience la transition vers le proof-of-stake. L’amélioration du protocole encouragera les développeurs à lancer de nouvelles applications, ce qui lui apportera de nouveaux utilisateurs. Au final, Ethereum va consolider sa position de leader en tant que plateforme de smart contracts.

La fusion et les prochaines mises à jour devraient soutenir l’ETH, et même créer un regain d’intérêt pour les actifs numériques qui pourrait mettre fin à l’hiver cryptographique plus tôt que prévu. Notre stratégie Blockchain & Digital Asset est idéalement positionnée pour bénéficier de cette évolution significative de la blockchain Ethereum et de tous ses effets d’entraînement.

 

Sources : Ethereum Foundation, Messari, KTH Royal Institute of Technology, The Block.