NEOEN confirme ses ambitions

Enguerrand Artaz, Analyste Cross Asset, La Financière de l’Echiquier

L’actu

Le producteur d’énergies renouvelables NEOEN, introduit en Bourse en octobre dernier, a publié de solides résultats au titre de l’exercice 2018.

 

Notre analyse

Le chiffre d’affaires progresse de 63% à 228 millions d’euros, et l’EBITDA est en hausse de 71%, à 174 millions. Ces chiffres se situent dans le haut de la fourchette des objectifs de la société et dépassent les attentes des analystes. 85% du chiffre d’affaires est qualifié de récurrent (issu de la vente d’énergies sous contrat). La marge d’EBITDA ressort à 77%, en amélioration de 4% par rapport à 2017 – même si ce chiffre est gonflé par des éléments non récurrents, dont une hausse des indemnités perçues et l’impact positif du passage à la norme IFRS 16.

La rentabilité, même corrigée de ces impacts non récurrents, est en forte amélioration grâce au contrôle strict des coûts, au levier opérationnel et aux économies d’échelle. La marge du groupe figure parmi les plus élevées du secteur. Pour finir, le résultat net est en hausse de 30%, et la dette nette ressort à 1 milliard d’euros, soit un levier financier de 6 fois contre 9,6 fois fin 2017 (avec 85% de cet endettement lié à du financement de projet).

Le portefeuille de projets progresse rapidement et le groupe réaffirme des objectifs satisfaisants, avec 220 à 235 millions d’EBITDA anticipés en 2019, et une marge d’EBITDA stable à 77%. Le groupe confirme également ses ambitions pour 2021, à 5 GW de capacité en opération et construction, un EBITDA proche de 400 millions et un levier financier à 8 fois.

 

En conclusion

Compte tenu de la progression rapide du portefeuille de projets, ces objectifs 2021 paraissent relativement prudents et confortent notre conviction sur ce dossier que nous accompagnons depuis son introduction en Bourse. Nous conservons ainsi nos positions dans les fonds de petites et moyennes valeurs.