Le secteur de la MedTech en Chine affiche une forte croissance, et connaît également d’importants changements. Stimulés par de nombreuses incitations du gouvernement, les acteurs locaux innovent pour monter davantage dans la chaîne de valeur et conquérir le marché haut de gamme encore dominé par des acteurs étrangers.

Le marché MedTech qui connaît la plus forte croissance au monde

Percentage of global medical device industry sales attributable to select countries as of 2018
Source : OECD

Le marché chinois des MedTech est vaste et en pleine croissance, ce qui en fait une cible très attrayante pour les entreprises de ce secteur. La Chine est le 4e plus grand marché MedTech au monde et a enregistré un taux de croissance annuel moyen de 12% entre 2017 et 2020. À titre de comparaison, le marché MedTech américain a affiché un taux de croissance annuel moyen de 4,5% sur la même période.

Le gouvernement s’engage au côté de l’innovation

Le gouvernement Chinois apporte son soutien par le biais d’initiatives visant à donner la priorité à la santé et à promouvoir l’innovation dans l’industrie. En 2014, la CFDA (l’équivalent Chinois de la FDA) a mis en place une procédure d’approbation accélérée pour les produits innovants. En 2018, le gouvernement chinois a introduit de nouvelles directives pour encourager l’utilisation des soins de santé sur Internet.

Une industrie encore divisée

Historiquement, le marché de l’entrée de gamme de la MedTech a été dominé par les entreprises chinoises. Quant au marché chinois haut de gamme, il dépend encore des importations et est encore contrôlé par des sociétés étrangères. Aujourd’hui le marché Chinois se trouve à un tournant et de nombreuses entreprises MedTech chinoises devraient réussir à pénétrer ce marché haut de gamme de la MedTech.

La montée de l’innovation

2018 or most recent year data available
Source : OECD

Les principaux moteurs de la croissance

La croissance du marché MedTech est principalement due à la forte incidence de cancers et de maladies chroniques au sein d’une population nombreuse et vieillissante. Plus de 100 millions de Chinois sont diabétiques et plus de 200 millions ont un cancer.

La Chine dispose également de l’une des plus grandes couvertures d’assurance. En 2016, l’assurance maladie de base couvrait plus de 1,3 milliard de personnes, soit plus de 95% de la population totale.

Se tourner vers l’innovation pour combler le fossé

Malgré la forte démographie, le pays est confronté à une pénurie de personnel médical, en particulier d’anesthésistes, de médecins généralistes et de pédiatres. En 2018, la Chine n’avait qu’environ deux médecins pour 1 000 habitants.

Les technologies médicales innovantes, telles que la télémédecine ou encore les robots chirurgicaux, pourraient aider à réduire la congestion dans les hôpitaux tout en améliorant la qualité des soins de santé.

Les technologies prometteuses en Chine

Parmi les priorités de la filière de R&D chinoise figurent l’Intelligence Artificielle, la digitalisation et la génomique. L’Académie chinoise des sciences a lancé un projet de 2,9 milliards d’euros sur 14 ans visant à séquencer plus de 100 millions de génomes humains d’ici 2030. Le plan Santé Chine 2030 comprend des stratégies pour le développement de l’IA et des robots médicaux. Enfin, le 13e plan quinquennal national d’innovation scientifique et technologique vise à développer des technologies pour la médecine de précision, et à créer une plateforme nationale pour partager les données biomédicales.

Génomique

La Chine est déjà le deuxième plus grand marché de la génomique au monde. Le marché des technologies de séquençage est en train de mûrir et ses applications sont prometteuses notamment pour l’oncologie. Dès 2014, la Chine a commencé à réglementer le séquençage pour les applications cliniques. La société chinoise BGI Genomics est le troisième acteur mondial sur ce marché, après Illumina et Thermo Fisher.

Digital

Très grand pays, la Chine est un précurseur dans l’adoption du digital dans le domaine de la santé, desservant ses vastes zones rurales grâce à la télémédecine. La faible densité de médecins et la forte adoption des appareils par les professionnels de la santé ont entraîné une forte croissance dans ce segment. La société Ping An Good Medical a enregistré un taux de croissance annuel moyen de 106 % de son chiffre d’affaires sur la période 2015-2019 et une augmentation de près de 900 % du nombre de nouveaux utilisateurs depuis décembre 2019.

L’Intelligence Artificielle dans la santé

Les géants technologiques chinois ont tiré parti des possibilités offertes par l’IA, mais grâce aux récentes réformes, un nombre croissant de petites entreprises sont en train d’émerger. Si Baidu, Tencent et Alibaba se concentrent sur les solutions d’IA pour l’imagerie, plus de 130 petites entreprises chinoises travaillent à l’application de l’IA dans la santé.

Les acteurs étrangers restent en tête du marché haut de gamme

Sales revenue of the leading medical device companies in China in 2019

Promouvoir les acteurs nationaux

De nouvelles initiatives gouvernementales, telles que le bureau d’évaluation des dispositifs médicaux innovants, qui octroie des subventions et des prêts, tendent à promouvoir et à protéger la position concurrentielle des entreprises locales.

Un marché complexe

Les processus de réglementation et de remboursement sont très complexes et naviguer sur le marché chinois est un défi, même pour les acteurs nationaux. Les décisions de remboursement décentralisées, qui diffèrent d’une province à l’autre, se traduisent par un système très fragmenté et compliqué.

De plus, le système d’appels d’offres applique un plafond de prix fixé par chaque gouvernement provincial, favorisant les produits nationaux à bas prix et réduisant les marges des entreprises de MedTech.

Les acteurs étrangers dominent toujours le marché des dispositifs médicaux haut de gamme

Depuis de nombreuses années, les entreprises étrangères MedTech développent des produits en Chine grâce à la R&D et à la fabrication locales. Cette tendance devrait se poursuivre, en particulier pour les dispositifs médicaux de pointe. Pourquoi? Parce que les patients et les médecins chinois préfèrent les dispositifs médicaux étrangers, perçus comme étant de meilleure qualité et souvent fondés sur des données cliniques solides. De plus, les entreprises étrangères bénéficient de l’avantage du «premier arrivé», ce qui leur permet de sensibiliser et d’éduquer les patients, ce qui contribue à les familiariser avec les nouveaux produits.

Catalyseurs

  • La télémédecine couverte par l’assurance publique. En 2019, la Chine a inclus la télémédecine dans le système d’assurance maladie national, encourageant l’adoption de tels services.
  • Lancement de dispositifs innovants. De nouveaux produits arrivent sur le marché, stimulés par la nouvelle procédure d’approbation accélérée des produits innovants mise en place par la CFDA.

Risques

  • Guerre commerciale US-Chine. Certains dispositifs médicaux ont été exemptés de tarifs afin de permettre aux patients de continuer à avoir accès à aux traitements médicaux indispensables. Les droits de douane imposés aux dispositifs médicaux touchent principalement les produits de consommation bas de gamme, notamment les réactifs de diagnostic, les gants chirurgicaux et les lampes utilisées dans les établissements médicaux.
  • Réglementation et remboursement. La Chine ne dispose toujours pas d’un cadre réglementaire solide pour certains dispositifs médicaux innovants. Le remboursement est un processus très compliqué qui se déroule au niveau provincial.
  • Protection de la propriété intellectuelle. Une forte protection de la propriété intellectuelle est nécessaire pour créer des dispositifs innovants de haute technologie. Toutefois, la protection de la propriété intellectuelle en Chine est encore faible. La CFDA prévoit de renforcer sa réglementation.

 

Dans notre certificat Bionics, les entreprises positionnées sur la génomique sont les plus exposées au marché chinois (les revenus provenant de la Chine se situent entre 10 et 20 %). Bien que les opportunités de sociétés «pure play» chinoises dans ce domaine soient encore rares, nous avons déjà un certain nombre d’acteurs chinois dans notre radar.