Le factor certificate est considéré comme l’un des instruments financiers les plus risqués. Mais c’est aussi celui qui plaît aux traders qui veulent traiter quotidiennement, en cherchant frissons et rendement.

Dans l’univers des DOTS de Swissquote se trouvent évidemment plusieurs types de produits financiers. Des articles précédents ont traité des warrants (et des knock-out) ainsi que des mini-futures. Certains de ces instruments sont relativement complexes (comme les warrants), d’autres sont simples (comme les mini-futures). Les factor certificates sont un subtil mélange des deux.

Calculer la valeur des factor certificates est plus aisée que pour les warrants. En effet, la valeur temps n’a pas d’importance, car il n’y a pas d’échéance et la volatilité n’entre pas dans le calcul. En ce sens, ces produits s’apparentent plus à des mini-futures. Mais là aussi, des différences sont perceptibles et elles résident dans la façon dont le prix du produit varie.

Que sont les factor certificates?

Ce sont des instruments qui permettent à leur détenteur de participer à la hausse (Long) ou à la baisse (Short) du cours d’un sous-jacent (actions, indices, matières premières ou devises) de façon plus que proportionnelle. Pourquoi? Parce qu’ils sont dotés d’un facteur multiplicateur constant.

Autrement dit, ils multiplient le pourcentage de gain ou de perte du prix de l’actif sous-jacent par un facteur défini contractuellement: le levier. Contrairement aux warrants et à leurs cousins les knock-out, cet effet de levier n’est pas variable mais constant. Les émetteurs proposent des certificats avec des leviers allant même jusqu’à plus de dix.

En règle générale, les certificats ont une durée de vie illimitée. Toutefois, l’émetteur peut les résilier avec un délai d’un jour.

Calcul du prix d’un certificat

Lors de l’émission du produit, le prix de référence du sous-jacent sert de base au calcul de la performance et détermine donc la valeur du certificat.

Lorsque le prix de clôture est atteint, la performance du sous-jacent est calculée et le prix du certificat est affiché. Ces prix serviront de référence à l’ouverture des marchés le jour suivant.

Formule pour un factor certificate Long

Valeur actuelle du certificat=Valeur du jour précédent x (1+ le facteur de levier x la performance du sous-jacent actuelle)–la valeur actuelle de financement

Formule pour un factor certificate Short

Valeur actuelle du certificat=Valeur du jour précédent x (1- le facteur de levier x la performance du sous-jacent actuelle)–la valeur actuelle de financement

Lors de variations brutales des cours durant une journée, l’émetteur peut recalculer son produit en modifiant certains niveaux de valorisation.

Quel est l’intérêt des factor certificates?

Grâce à l’effet de levier, l’investisseur peut participer de manière disproportionnée à la performance du sous-jacent. Mais pour cela, il faut que le prix de l’actif sous-jacent évolue évidemment dans la direction attendue. Dans le cas opposé, l’effet contraire se produira, à savoir une perte disproportionnée.

C’est pour cette raison que la plupart des investisseurs ne gardent pas longtemps ce type de produit. Pour la majorité des traders, un seul jour suffit. Il faut savoir que plus ils le conservent longtemps, plus il est probable que le prix de l’actif sous-jacent ne se comporte pas comme attendu. Paradoxalement, une perte totale de l’investissement peut arriver même si, à terme, le cours de l’actif sous-jacent évolue dans la bonne direction. Pourquoi? Parce que le certificat est réévalué chaque jour. Raison pour laquelle l’on parle du «path dependency», autrement dit du cheminement historique ou de la trajectoire historique.

Cheminement historique

Il s’agit certainement du sujet le plus important lorsque l’on s’intéresse aux factor certificates. Un exemple vaut mieux qu’une longue dissertation théorique.

Source : BaFin

Dans ce cas, le prix du sous-jacent fluctue peu, mais surtout n’affiche pas de tendance nette (cheminement historique plat). De ce fait, la valeur des certificats baisse, plus ou moins violemment selon le levier, et peut même atteindre 0 après 15 jours.

La littérature produite par les émetteurs de la plateforme DOTS décrit trois types de scénarios.

Une tendance haussière constante et stable
Source : Vontobel

 

Une tendance baissière constante et stable
Source : Vontobel

 

Une tendance saccadée avec des prix qui montent et qui descendent
Source : Vontobel

Le troisième scénario illustre bien le fait que détenir un certificat plus d’un jour représente un pari relativement risqué, sauf si la tendance (cheminement historique) est nette (à la hausse comme à la baisse). Attention donc au choix du certificat et de son levier.

À quoi les investisseurs doivent-ils prêter attention?

Les investisseurs potentiels doivent savoir que les factor certificates ne conviennent qu’à la spéculation à très court terme, et non à un investissement à long terme. Plus le temps passe, plus le risque que la tendance change de cap est élevé. Ajoutées à l’effet multiplicateur du levier, les conséquences sur les cours des certificats sont redoutables.

Mais cela n’enlève rien à l’attrait de ce type de produit pour des spéculateurs aguerris, cherchant des rendements importants durant de brèves périodes.

Rendez-vous sur www.swissquote.com