Les investisseurs et les gérants de fonds dans le domaine des placements privés doivent s’engager dans le financement de la transition vers une énergie à zéro émission.

Par Andrew McCaffery, Chief Investment Officer

 

La transition vers un approvisionnement en énergie neutre en carbone est décisive pour notre avenir du point de vue du changement climatique et de la sécurité énergétique. Le capital privé comme public joue dans ce cadre un rôle important dans le financement de nouvelles technologies, afin d’atteindre à temps la neutralité carbone.

Énorme potentiel des marchés privés pour entraîner le changement

Les marchés privés sont d’une grande importance pour les investissements liés au climat. En effet, la grande majorité de la production mondiale, en particulier dans la région Asie-Pacifique, se trouve aux mains d’acteurs privés et non publics. Le volume total du capital privé a progressé pour atteindre 8,9 milliards de dollars américains fin 2021, dont cependant seulement 15% sont gérés selon les critères de durabilité introduits dans les fonds publics. Cela laisse beaucoup de marge pour une forte augmentation de l’engagement des marchés privés sur la voie de l’objectif de zéro émission.

2022.09.28.EU private market
Figure 1: Les marchés privés en plein essor
Source: PwC Global AWM Market Research Centre, Preqin. Fidelity International, mars 2022

Dans le secteur immobilier, les investisseurs privés peuvent exercer une influence directe sur la durabilité. Selon un rapport des Nations Unies de 2020, la construction et l’exploitation de l’environnement bâti sont responsables d’environ 38% des émissions mondiales de carbone. Mais les prêteurs privés et les propriétaires de private equity, qui investissent dans d’autres placements financiers, peuvent également souvent exercer une influence supérieure à celle des acteurs publics. Si les investisseurs dans une entreprise cotée peuvent notamment s’appuyer sur leurs votes et l’activisme actionnarial pour améliorer l’évolution ESG, ceux qui investissent dans des entreprises financées par des capitaux privés sont beaucoup plus à même d’induire des changements au travers de leur détention directe ou de leur participation aux fonds de tiers.

Les investisseurs et les autorités de surveillance encouragent la durabilité sur les marchés privés

De nombreux investisseurs privés se concentrent désormais sur la durabilité. Les fonds à impact, en particulier, quantifient les avantages non financiers des investissements durables et permettent aux investisseurs de se concentrer sur des placements capables d’apporter une contribution mesurable au changement. Compte tenu de l’importance mondiale des marchés privés, il est possible que les investisseurs qui ne prennent pas en compte les objectifs de durabilité s’y voient contraints par les décideurs politiques.

Malgré les craintes que la politique climatique passe provisoirement au deuxième plan en raison de l’agression russe contre l’Ukraine, l’impulsion vers la diversification énergétique s’est renforcée pour des raisons de sécurité.

Heureusement, une grande partie des bases pour systématiser l’investissement ESG a déjà été créée, de telle sorte que les entreprises privées ne sont pas obligées de réinventer la roue, mais peuvent reprendre les principes des marchés publics.

Les défis perdurent

Cela ne signifie pas que l’engagement des marchés privés en matière de durabilité ne représente pas un défi. Les émetteurs dans le domaine des emprunts privés sont souvent des entreprises plus petites que dans le domaine public, qui ne se sont pas concentrées jusqu’à présent sur les critères ESG ou ne disposent pas des capacités nécessaires. Les données sur la durabilité sont également plus difficiles à obtenir pour elles. Les investisseurs privés peuvent cependant adapter les cadres ESG des grandes entreprises aux entreprises privées. Les techniques d’allocation des actifs peuvent également entraîner des changements structurels dans des entreprises similaires, par exemple une orientation vers des technologies permettant la transition énergétique. À l’avenir, de nouveaux standards, comme les normes IFRS pour la présentation extra-financière des comptes et le cadre TCFD amélioreront l’accès aux données.

Mise en place du chaînon manquant

Les marchés privés ont la possibilité de combler leurs lacunes ESG par rapport aux marchés publics. Les investisseurs privés peuvent non seulement utiliser les avantages des projets de transition actuels qui nécessitent un financement privé, mais ces entreprises, plus petites, ont traditionnellement aussi su provoquer de grands changements dans leurs branches lorsqu’il s’agissait de développer des projets innovants.

Comme le marché des capitaux privés est à disposition pour faire évoluer rapidement des innovations viables, les combattants individuels seront déterminants pour atteindre les objectifs climatiques mondiaux. Malgré les derniers événements géopolitiques, les projets présentant de fortes caractéristiques ESG continueront à attirer du capital, car les menaces sur le climat et la sécurité deviennent de plus en plus tangibles et la possibilité d’actifs bloqués de plus en plus réelle.

 


Fidelity propose des services financiers constitutifs d’acquisitions et/ou d’aliénation d’instruments financiers au sens de la loi fédérale sur les services financiers ( LSFin ). Fidelity n’est pas requise de vérifier le caractère approprié et adéquat des services financiers qu’elle procure sela la LSFin. Tout investissement doit se faire sur la base du prospectus actuel et de la FIB (feuille d’information de base), qui sont disponibles gratuitement, tout comme les statuts et les derniers rapports annuels et semi-annuels de nos distributeurs, auprès de notre Centre de Service Européen au Luxembourg, FIL (Luxembourg) SA, 2a rue Albert Borschette BP 2174 L-1021 Luxembourg, ou auprès de notre représentant et service de paiement Suisse, BNP Paribas Securities Services, Paris, succursale de Zurich, Selnaustrasse 16, 8002 Zurich. Ce document promotionnel et publié par FIL Investment Switzerland AG. L’information contenue dans ce matériel promotionnel ne doit pas être comprise comme une offre ou une invitation à faire une offre d’acquisition ou d’aliénation des produits financiers mentionnés dans ce matériel promotionnel.