Les obligations à faible notation devraient le plus fortement bénéficier de ce nouvel environnement.

• Les petites et moyennes entreprises profitent de réformes
• Opportunités pour les obligations dans le secteur des infrastructures
• Nécessité d’adaptations souples de la duration

Par Freddy Wong, gestionnaire de fonds d’obligations chez Fidelity International

 

Pour les marchés chinois, l’année 2018 a été difficile. L’intensification du conflit commercial avec les USA et le ralentissement de la conjoncture ont entraîné des fluctuations croissantes sur les marchés. Par contre, 2019 devrait être pour la Chine l’année de la transformation et de la stabilité.

L’objectif premier de la politique cette année sera de maintenir la stabilité

On peut donc s’attendre à trouver une importante liquidité permanente dans le marché. Dans un environnement stable, la transformation signifie que le gouvernement vise à d’autres adaptations structurelles, maîtrise les problèmes de financement des entreprises privées, stabilise la situation de l’emploi et avive le climat de consommation par des réformes ciblées.

Le gouvernement de Pékin a l’intention de promouvoir d’importantss projets d’infrastructures. Cela concerne, entre autres, des voies de communication entre les villes, des installations logistiques, le réseau 5G, l’intelligence artificielle et l’Internet industriel. Parallèlement, les dirigeants chinois veulent accélérer les réductions d’impôts afin de réduire les impôts sur la valeur ajoutée et sur le revenu. Cela devrait libérer des fonds à hauteur de 900 à 1.500 milliards de Renminbis, ce qui allègera les charges des petites et moyennes entreprises et améliorera l’environnement économique.

Identifier les meilleures opportunités

Pour des investisseurs obligataires cette année, la capacité à réagir rapidement aux tendances du marché à court terme devrait être décisive, à notre avis. Cela exigera des adaptations souples quant à la duration. Nous estimons que les perspectives pour les obligations à faible notation, intérêts élevés et courte duration devraient être favorables. Les liquidités libérées et de meilleures conditions de financement pour les entreprises privées sont des atouts. Outre le nouveau secteur des infrastructures, nous étudierons également les opportunités d’investissements dans des branches qui profitent de mesures visant à stimuler la demande intérieure. Par ailleurs, nous observerons en particulier les obligations convertibles qui sont très attractives en raison des corrections de l’année dernière sur le marché des actions.