Les investisseurs doivent privilégier une solution d’actifs obligataires flexible gérée de manière active.

Un environnement de marché à première vue complexe

Malgré la détérioration de la situation sanitaire dans de nombreux pays avec l’arrivée de nouveaux variants de la Covid-19, les programmes de vaccination s’accélèrent et ouvrent la voie vers une réouverture progressive des économies. Après une année 2020 tumultueuse, les contours de l’année 2021 semblent dessiner une reprise généralisée de la croissance mondiale, avec en toile de fond les politiques toujours accommodantes des banques centrales américaine et européenne.

L’impact sur les marchés obligataires

Une situation qui s’est également normalisée, avec des valorisations ayant retrouvé pour une large partie d’entre elles leurs niveaux d’avant crise, que l’on peut considérer comme excessifs.

La conséquence pour les investisseurs

Un environnement de taux bas avec de faibles rendements qui en plus de ne pas rémunérer le risque de l’investisseur, ne permet pas non plus de compenser une potentielle hausse de taux synonyme de destruction de valeur.

Comment alors, dans un tel contexte, trouver de la valeur au sein des marchés obligataires sans avoir à en payer le prix fort? En privilégiant une solution d’actifs obligataires flexible gérée de manière active et capable de saisir les opportunités du monde obligataire là où elles se trouvent, en évitant les écueils d’une gestion obligataire traditionnelle ou passive.

Où trouvons-nous des sources de performance aujourd’hui ?

La réouverture des économies

La réouverture progressive des économies devrait bénéficier à de nombreux secteurs jusque-là fortement impactés par la crise de la Covid-19. Nous avons ainsi investi de manière extrêmement sélective dans des emprunts privés du secteur aérien, du secteur automobile et du secteur du tourisme, tout en construisant une poche d’investissements dans le secteur de l’énergie, très sensible à la reprise de la croissance mondiale.

La dette financière subordonnée

Dans un environnement de rendements de plus en plus faibles sur les marchés du crédit, la dette subordonnée financière européenne continue d’offrir de la valeur. Ce secteur est soutenu par des facteurs de court-terme (soutien de la Banque centrale européenne, valorisations attractives) et de long-terme (réglementation européenne leur imposant une provision importante de fonds propres).

La dette émergente

Les gérants ont également renforcé leur exposition à la dette émergente, qui devrait tirer parti de la reprise de la croissance mondiale, de la hausse des prix des matières premières et d’une tendance d’affaiblissement du dollar américain sur le moyen-terme. Les opportunités sur ce marché sont sélectionnées par nos spécialistes du monde émergent, qui privilégient actuellement les devises fortes aux devises locales.

 

En savoir plus sur notre stratégie

 

Source : Carmignac, 16/04/2021


Ce document est un matériel publicitaire. Ce document ne peut être reproduit, en tout ou partie, sans autorisation préalable de la société de gestion. Il ne constitue ni une offre de souscription, ni un conseil en investissement. Les informations contenues dans ce document peuvent être partielles et sont susceptibles d’être modifiées sans préavis. L’accès au Fonds peut faire l’objet de restriction à l’égard de certaines personnes ou de certains pays. Il ne peut notamment être offert ou vendu, directement ou indirectement, au bénéfice ou pour le compte d’une « U.S. person » selon la définition de la règlementation américaine « Regulation S » et/ou FATCA. Le Fonds présente un risque de perte en capital. Les risques, les frais courants et les autres frais sont décrits dans le DICI (Document d’Information Clé pour l’Investisseur). Le prospectus, DICI, et rapports annuels du Fonds sont disponibles sur le site www.carmignac.com et sur simple demande auprès de la Société de Gestion. • En France : Le prospectus, DICI, et les rapports annuels du Fonds sont disponibles sur le site www.carmignac.fr et sur simple demande auprès de la Société de Gestion. Le DICI doit être remis au souscripteur préalablement à la souscription. • En Suisse : Le prospectus, KIID, et les rapports annuels du Fonds sont disponibles sur le site www.carmignac.ch et auprès de notre représentant en Suisse (Switzerland) S.A., Route de Signy 35, P.O. Box 2259, CH-1260 Nyon. Le Service de Paiement est CACEIS Bank, Paris, succursale de Nyon / Suisse Route de Signy 35, 1260 Nyon. Le KIID doit être remis au souscripteur préalablement à la souscription.