Parmi les principaux thèmes à surveiller au second semestre figurent plusieurs nouvelles réglementations, l’adaptation au changement climatique, la protection de la biodiversité et l’intensification des campagnes de sensibilisation aux problématiques ESG.

Points importants à retenir

  • De plus en plus de projets de réglementation promeuvent la comparabilité des données et nous nous attendons à un durcissement des réglementations en matière de reporting ESG en 2022.
  • En 2021, Invesco a conduit plus de 3000 initiatives de sensibilisation aux problématiques ESG et entend intensifier ses efforts en la matière au second semestre 2022.

La prise de conscience des enjeux ESG accélère depuis le début de l’année 2022. Nous continuerons à sensibiliser de plus en plus les entreprises que nous détenons en portefeuille aux problématiques ESG et nous participerons aux conférences des Nations unies sur le changement climatique et la biodiversité. Les réglementations mondiales et propres à chaque pays continuant à évoluer, il y aura forcément des changements dans certains domaines comme la divulgation des données, le développement durable et la biodiversité.

Nouvelles évolutions au niveau du cadre réglementaire ESG

Nous assistons à une multiplication des propositions réglementaires promouvant la comparabilité des données. Parmi ces propositions figurent les règles de la Securities and Exchange Commission visant à durcir les exigences en matière de divulgation des informations liées au climat et deux projets de norme de l’International Sustainability Standards Board (ISSB), un nouvel organisme international dont le rôle consiste à élaborer des normes. Les projets de norme de l’ISSB concernant la divulgation des informations générales relatives au développement durable et à la divulgation des informations relatives au climat sont disponibles pour consultation jusqu’à fin juillet.1 Les discussions devraient se poursuivre au second semestre 2022 puisque le secteur prendra des mesures pour créer des normes de reporting ESG pour les entreprises.

Intensification des campagnes de sensibilisation

Soucieux de respecter les normes réglementaires en cours d’élaboration et, de manière plus fondamentale, de faire preuve de responsabilité et de déontologie auprès de nos clients, Invesco dialogue sur les problématiques ESG avec des milliers d’entreprises chaque année. En 2021, Invesco a conduit plus de 3000 initiatives de sensibilisation aux problématiques ESG et entend intensifier ses efforts en la matière au second semestre 2022. L’objectif est de renforcer la prise en compte des critères ESG dans notre stratégie. Par exemple, à partir du mois d’août 2022, la directive II de l’Union européenne sur les marchés d’instruments financiers i obligera tous les acteurs qui y sont soumis à demander à tous leurs clients leurs préférences en matière de développement durable. Dans cette optique, Invesco est en train de développer et de calibrer une stratégie de sensibilisation pour prendre en compte les répercussions préjudiciablesii des produits financiers visés par la directive.

Biodiversity & COP15

Le deuxième volet de la Conférence des Nations unies sur la biodiversité aura lieu au troisième trimestre 2022. Les gouvernements du monde entier s’entendront pour fixer de nouveaux objectifs de protection de la nature pour les dix prochaines années dans le sillage de la Convention sur la diversité biologique post-2020 .2 Avant cela, le groupe de travail sur la divulgation des informations financières liées à la nature prévoit de publier une deuxième mouture du cadre de référence d’ici la fin du mois de juin 2022. Ces avancées obligeront le secteur à se focaliser davantage sur la nature et sur la biodiversité fin 2022 et début 2023.

Adaptation au changement climatique & COP27

La 27ème conférence des Nations unies sur le changement climatique aura lieu en Egypte en novembre 2021. Le sujet central sera l’adaptation au changement climatique. Contrairement à la réduction des risques climatiques, l’adaptation au changement climatique consiste à apporter les ajustements nécessaires pour répondre aux effets avérés ou attendus du changement climatique. Plusieurs études montrent que seulement 20% des fonds destinés à financer la cause climatique sont alloués à l’adaptation au changement climatique.3 Malgré la forte augmentation des émissions d’obligations vertes et durables aux quatre coins du monde, dont le montant total devrait atteindre 1500 Mrd$ en 20224, seul un faible pourcentage des émissions d’obligations vertes et durables concerne l’adaptation au changement climatique.

 

Fonds Invesco à 9chf sur la plateforme Swissquote