Les fonds durables passifs sont en forte croissance. Mais les investisseurs de ces fonds risquent de se retrouver face à un décalage entre leurs attentes et la réalité de ce qu'ils reçoivent.

Par Rory Bateman, Directeur de la gestion Actions

 

SCH-Rory BatemanLa montée des pressions sociales et environnementales redessinent les économies et les industries sous nos yeux.

Il en résulte à la fois des risques et des opportunités pour les investisseurs dont les portefeuilles doivent refléter l’évolution du monde dans lequel nous vivons.

Dans ce contexte difficile, il sera essentiel d’avoir une vision prospective de notre monde en pleine évolution, plutôt que de s’appuyer sur les facteurs de réussite passés.

Pourtant, la croissance des fonds passifs ces dernières années ne devrait pas s’aligner en conséquence.

Les passifs représentent désormais plus d’un quart des investissements mondiaux dans des fonds durables. Et bien que leur dynamique ait clairement démontré la demande en faveur d’un accès facile aux marchés mondiaux à faible coût, les investisseurs en fonds durables passifs risquent d’être confrontés à un décalage entre leurs attentes et la réalité de ce qu’ils reçoivent.

2022.09.16.gestion active vs gestion passive
Source : Morningstar, analyse Schroders. 605847

En ce qui concerne les critères d’investissement traditionnels, les opinions à l’égard des «grandes capitalisations» ou du «haut rendement» sont relativement cohérentes, ce qui signifie que les investisseurs dans des stratégies passives axées sur ces caractéristiques ont une bonne idée des types d’actions que ces fonds détiendront. Mais l’investissement durable est très différent. Il existe des incohérences notoires entre les notes des entreprises déterminées par différentes sociétés de notation ESG, dont beaucoup servent à alimenter les indices de nombreux produits ESG passifs.

Cela est une évidence, même parmi les systèmes de notation les plus utilisés et les plus connus pour la mesure ESG des entreprises. Les stratégies ESG passives ne sont donc utiles que dans la mesure où les notations sur lesquelles elles se fondent, qui, comme le montrent nos recherches, varient considérablement. En outre, de nombreuses notations sont rétrospectives et ne parviennent généralement pas à prédire les controverses.

2022.09.16.consensus sur les notations ESG
Source : Analyse Schroders, 2021. 602017

Cela n’a rien de surprenant. D’une part, l’analyse ESG englobe un vaste éventail de sujets et l’importance accordée à chacun peut varier considérablement. Plus encore, la performance en matière de durabilité ne peut être mesurée uniquement par l’analyse quantitative, ce qui renforce l’importance d’une approche d’investissement active.

L’identification des caractéristiques ESG d’une entreprise nécessite une analyse fondamentale, ascendante et prospective, où les opinions vont inévitablement différer d’une entreprise à l’autre.

Pour les gérants actifs, cela crée des opportunités. Les gérants actifs, par leur nature même, auront un intérêt particulier pour les entreprises dans lesquelles ils investissent: les entreprises durables soutiennent la performance durable, de sorte qu’en aidant les entreprises à devenir plus durables, il est probable que cela profite à leur portefeuille global et aux rendements pour les clients. Leurs compréhension et connaissance approfondies des entreprises et des secteurs sont essentielles à des discussions pertinentes et réfléchies pour stimuler le changement, relever les défis et s’assurer que les équipes dirigeantes des entreprises soient tenues de rendre des comptes pour effectuer la transition.

Il n’y a pas de réponse simple et unique à la réalisation d’un avenir durable. Il faudra beaucoup de temps et des investissements considérables pour aider les entreprises locales et internationales à faire ce changement.

Comment pouvons-nous dès lors accélérer ce processus?

Plutôt que d’utiliser des filtres pour exclure de vastes pans de l’indice de référence dont nous avons montré qu’ils reposaient sur des données sensiblement différentes, l’approche clé est de dialoguer et d’influencer de manière aussi réfléchie et exhaustive que possible. Cette philosophie, mise en place depuis longtemps chez Schroders, fait partie intégrante de notre processus d’investissement.

La plupart de nos gérants de fonds et analystes ont désormais des objectifs en matière d’engagements de qualité. À partir de cette année, ces derniers sont évalués et font partie des évaluations du gérant de fonds et les résultats ont donc un impact sur leur rémunération. Au fil du temps, nous nous attendons à ce que l’ampleur et l’intensité de nos actions d’engagement continuent de croître.

Mais l’engagement en soi ne suffit pas. La mesure est essentielle à la réussite. Pour le dire sans ménagements, tout gérant de fonds qui prend une décision sans d’abord évaluer les coûts ou les bénéfices de chaque entreprise sur l’environnement et la société, navigue à l’aveuglette.

Les résultats de notre Enquête auprès des investisseurs institutionnels montrent clairement que les clients sont également désireux de comprendre. Nous devons nous efforcer de montrer comment les différents comportements des entreprises sur des questions telles que la fiscalité, les soins de santé et l’innovation peuvent générer des coûts ou des avantages sociaux. Nous devons également offrir une vision détaillée des émissions de carbone entreprise par entreprise, et ne pas seulement nous concentrer sur les émissions accumulées directement ou à travers la chaîne de valeur de l’entreprise, mais aussi tenir compte des émissions qui ont été créées et rarement prises en compte. D’autres facteurs et nuances doivent être pris en considération dans ce débat. S’il est vrai que les grandes sociétés de gestion passive ont augmenté la taille de leurs équipes de responsabilité actionnariale, il est beaucoup plus difficile de reproduire une analyse et une diligence réfléchies et critiques.

Les clients effectueront leurs propres évaluations. En demandant à chaque gérant de portefeuille des exemples clairs d’un dialogue efficace et d’une vision claire du profil de durabilité de ses portefeuilles, il pourra faire preuve de lucidité dans son jugement.

Sur le long terme, l’importance d’une approche active de l’investissement durable ne deviendra que de plus en plus évidente.

Cet article a été initialement publié dans le Financial Times.

 


Information importante: Cette communication est destinée à des fins marketing. Ce document exprime les opinions de ses auteurs sur cette page. Ces opinions ne représentent pas nécessairement celles formulées ou reflétées dans d’autres supports de communication, présentations de stratégies ou de fonds de Schroders. Ce support n’est destiné qu’à des fins d’information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Le support n’est pas destiné à représenter une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente de tout instrument financier. Il n’est pas destiné à fournir, et ne doit pas être considéré comme un conseil comptable, juridique ou fiscal, ou des recommandations d’investissement. Il convient de ne pas se fier aux opinions et informations fournies dans le présent document pour réaliser des investissements individuels et/ou prendre des décisions stratégiques. Les performances passées ne constituent pas une indication fiable des résultats futurs. La valeur des investissements peut varier à la hausse comme à la baisse et n’est pas garantie. Tous les investissements comportent des risques, y compris celui de perte du principal. Schroders considère que les informations de la présente communication sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Certaines informations citées ont été obtenues auprès de sources externes que nous estimons fiables. Nous déclinons toute responsabilité quant aux éventuelles erreurs commises par ou informations factuelles obtenues auprès de tierces parties, sachant que ces données peuvent changer en fonction des conditions de marché. Cela n’exclut en aucune manière la responsabilité de Schroders à l’égard de ses clients en vertu d’un quelconque système réglementaire. Les régions/secteurs sont présentés à titre d’illustration uniquement et ne doivent pas être considérés comme une recommandation d’achat ou de vente. Les opinions exprimées dans le présent support contiennent des énoncés prospectifs. Nous estimons que ces énoncés reposent sur nos anticipations et convictions dans des hypothèses raisonnables dans les limites de nos connaissances actuelles. Toutefois, aucune garantie ne peut être apportée quant à la réalisation future de ces anticipations et opinions. Les avis et opinions sont susceptibles de changer. Ce contenu est publié au Royaume-Uni par Schroder Investment Management Limited, 1 London Wall Place, London EC2Y 5AU. Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 1893220. Agréé et réglementé par la Financial Conduct Authority.