Les pompes à chaleur devraient remplacer les chaudières au gaz et peuvent potentiellement réduire les émissions de chauffage et de refroidissement jusqu’à deux tiers.

Par Mark Herlihy, Investment Communications Specialist

 

Le monde est à présent aux premiers stades de la transition de l’utilisation des combustibles fossiles, comme le gaz, vers des sources d’énergie plus durables dans le cadre de la lutte contre le changement climatique .

De nombreux pays ont désormais fixé des objectifs pour atteindre le zéro carbone net et le retrait progressif des véhicules à moteur à combustion interne et le passage aux véhicules électriques (VE).

Et avec 14% des émissions de gaz à effet de serre britanniques provenant de nos maisons, cette transition entraînera des changements radicaux dans la façon dont nous réchaufferons nos maisons. Les chaudières au gaz seront progressivement éliminées et remplacées par des pompes à chaleur.

À quoi correspondent les pompes à chaleur et pourquoi sont-elles si importantes pour la transition énergétique?

Les pompes à air fonctionnent essentiellement comme un frigo inversé, en utilisant l’électricité pour extraire de l’énergie de l’air extérieur pour fournir le chauffage des maisons et de l’eau chaude. Les pompes à chaleur peuvent également tirer de l’énergie du sol ou de l’eau. Les unités de pompe à chaleur sont situées à l’extérieur des bâtiments et ressemblent à une unité de climatisation.

Les pompes à chaleur sont beaucoup plus efficaces qu’une chaudière au gaz, produisant environ trois fois l’énergie qu’elles utilisent. C’est parce qu’elles extraient de la chaleur de l’environnement et peuvent le faire même lorsque la température extérieure est faible. L’électricité britannique étant de plus en plus produite à partir de sources de faibles émissions de carbone, comme l’éolien ou le solaire, les pompes à chaleur constituent une alternative propre aux chaudières alimentées au gaz qui émettent des polluants tels que le dioxyde d’azote.

Quelle est la différence entre une pompe à chaleur et une chaudière?

Contrairement à une chaudière au gaz, vous n’obtenez pas de surcroît immédiat de chaleur avec une pompe à chaleur lorsque vous l’activez pour la première fois. C’est parce que l’eau dans les radiateurs est chauffée à une température inférieure avec une pompe à chaleur, de sorte qu’une maison se réchauffe plus progressivement.

Combien cela coûtera de passer à une pompe à chaleur?

Les pompes à chaleur sont déjà disponibles, bien qu’elles ne représentent actuellement qu’une fraction du marché du chauffage à domicile à l’heure actuelle. Les pompes à chaleur coûtent actuellement entre 6 000 £ et 18,000 £, ce qui est cher par rapport au coût d’installation d’une chaudière au gaz.

Quels changements les gens devront-ils apporter à leur domicile?

Les pompes à chaleur fonctionnent à des températures inférieures à celles d’une chaudière au gaz. Par conséquent, il se peut qu’il soit nécessaire de remplacer d’anciens radiateurs à panneaux uniques, car ils pourraient ne plus suffire à produire suffisamment de chaleur. Les consommateurs devront peut-être passer à des radiateurs à doubles ou triples panneaux, ce qui générera plus de chaleur. Le chauffage au sol fonctionne également bien avec la technologie de la pompe à chaleur car il fonctionne à des températures inférieures à celles des radiateurs.

Les ménages économiseront-ils de l’argent en utilisant une pompe à chaleur?

Il existe actuellement des tarifs moins élevés sur l’électricité en période creuse dont les ménages pourraient tirer parti en exploitant leurs pompes à chaleur. Cependant, la plupart des gens n’épargneront pas de l’argent en utilisant une pompe à chaleur. C’est parce que les pompes à chaleur, bien qu’utilisant moins d’énergie pour créer la même quantité de chauffage, utilisent de l’électricité, qui est environ trois fois plus chère que le gaz.

Nous avons parlé à Alex Monk, gérant de fonds chez Schroders, spécialisé dans la transition énergétique, pour obtenir son point de vue sur les pompes à chaleur et le rôle important qu’elles joueront à l’heure où le monde se décarbone.

Alex a déclaré: «Les pompes à chaleur ont un rôle très important à jouer tandis que nous visons à transformer notre système énergétique conformément à nos objectifs net zéro . Combinés à la décarbonation du réseau électrique, les pompes à chaleur ont le potentiel de réduire les émissions de chauffage et de refroidissement jusqu’à deux tiers. Le fait qu’ils aient le double avantage d’agir à la fois comme une solution de chauffage et de refroidissement en même temps est également utile, et pourrait devenir de plus en plus important à mesure que notre climat évolue.»

«Les pompes à chaleur sont une solution importante pour la décarbonation des maisons parce que la technologie existe déjà aujourd’hui sous une forme largement disponible et rentable, en particulier dans les logements neufs. À cet égard, ils sont une cible technologique facile. Il reste du travail à faire pour faciliter la rénovation des logements existants, mais des politiques sont en train d’émerger dans le monde entier pour faciliter ce processus.»

«Avec la croissance attendue de la demande de pompes à chaleur – à la fois des logements neufs et des rénovations – nous pensons que les entreprises leaders de l’univers devraient enregistrer une croissance importante des bénéfices et des flux de trésorerie à l’avenir. L’opportunité dans le chauffage, la ventilation et la climatisation est énorme.»

 


Information importante: Cette communication est destinée à des fins marketing. Ce document exprime les opinions de ses auteurs sur cette page. Ces opinions ne représentent pas nécessairement celles formulées ou reflétées dans d’autres supports de communication, présentations de stratégies ou de fonds de Schroders. Ce support n’est destiné qu’à des fins d’information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Le support n’est pas destiné à représenter une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente de tout instrument financier. Il n’est pas destiné à fournir, et ne doit pas être considéré comme un conseil comptable, juridique ou fiscal, ou des recommandations d’investissement. Il convient de ne pas se fier aux opinions et informations fournies dans le présent document pour réaliser des investissements individuels et/ou prendre des décisions stratégiques. Les performances passées ne constituent pas une indication fiable des résultats futurs. La valeur des investissements peut varier à la hausse comme à la baisse et n’est pas garantie. Tous les investissements comportent des risques, y compris celui de perte du principal. Schroders considère que les informations de la présente communication sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Certaines informations citées ont été obtenues auprès de sources externes que nous estimons fiables. Nous déclinons toute responsabilité quant aux éventuelles erreurs commises par ou informations factuelles obtenues auprès de tierces parties, sachant que ces données peuvent changer en fonction des conditions de marché. Cela n’exclut en aucune manière la responsabilité de Schroders à l’égard de ses clients en vertu d’un quelconque système réglementaire. Les régions/secteurs sont présentés à titre d’illustration uniquement et ne doivent pas être considérés comme une recommandation d’achat ou de vente. Les opinions exprimées dans le présent support contiennent des énoncés prospectifs. Nous estimons que ces énoncés reposent sur nos anticipations et convictions dans des hypothèses raisonnables dans les limites de nos connaissances actuelles. Toutefois, aucune garantie ne peut être apportée quant à la réalisation future de ces anticipations et opinions. Les avis et opinions sont susceptibles de changer. Ce contenu est publié au Royaume-Uni par Schroder Investment Management Limited, 1 London Wall Place, London EC2Y 5AU. Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 1893220. Agréé et réglementé par la Financial Conduct Authority.