Warren Buffet a dit un jour: «Je ne réfléchis jamais à ce que va faire la bourse. Je ne sais pas comment on peut faire des prévisions sur la bourse, les intérêts ou la conjoncture. Je ne sais absolument pas si les actions en bourse auront augmenté ou diminué dans deux ans.» Prédire l’avenir est en général impossible. Et c’est bien ainsi. Les investissements à long terme en actions sont d’autant plus ambitieux, tout en étant simples.

Par Stefan Hirter, Head of Sales, Fidelity International

Du point de vue mathématique, l’évolution des cours n’est rien d’autre qu’une série chronologique. On appelle série chronologique toute suite temporelle de données. Les séries chronologiques existent dans pratiquement toutes les sciences et, pour cette raison, elles sont analysées mathématiquement depuis longtemps.

Néanmoins, l’évolution des marchés financiers et des cours en bourse ne peuvent pas faire l’objet de projections du passé dans le futur même avec les modèles les plus récents ou des approches de la théorie du chaos. Les modèles d’algorithmes innovants eux-mêmes, utilisés entre autre pour les prévisions météo, les prévisions de propagation de maladies ou la reconnaissance vocale et le traitement d’images, ne permettent pas de faire des prévisions précises sur les évolutions des marchés boursiers. L’incertitude est la seule certitude concernant l’avenir.

Et c’est justement cette incertitude qui offre des opportunités sur lesquelles devrait se baser une stratégie d’investissements réussie. A l’idéal, elle est conçue de manière à ce que le portefeuille contienne les titres les plus prometteurs même en cas de tendances à la baisse des marchés. C’est pourquoi une recherche rigoureuse et professionnelle est un aspect important pour l’allocation des investissements. Ceux qui connaissent leurs titres et les entreprises afférentes et qui sont convaincus de leur potentiel et de leur qualité, peuvent tranquillement accepter des faiblesses passagères du marché ou attendre une nouvelle hausse des cours. La recherche stratégique offre une base pour un choix prometteur de titres et de catégories d’actifs; il s’agit là du plus grand avantage de la gestion active d’actifs.

La recherche ne signifie pas de pouvoir prédire l’avenir. Il s’agit plutôt de fonder les décisions d’investissements sur des critères économiques rationnels.

Fidelity International a su grandir en se concentrant sur des stratégies actives d’investissements et par la recherche qui analyse fondamentalement différentes entreprises, régions et marchés. Plus de 170 analystes réalisent environ 16’000 interviews avec les hauts dirigeants des entreprises couvertes, qui servent de base décisionnelle pour les investissements. La recherche ne signifie pas de pouvoir prédire l’avenir. Il s’agit plutôt de fonder les décisions d’investissements sur des critères économiques rationnels. Il n’y a ainsi pas de raison de craindre des chutes et des corrections temporaires sur les marchés financiers. Dans le meilleur des cas, on peut même exploiter des phases de fluctuations momentanées sur les marchés pour sa propre stratégie d’investissements. Bien que cela paraisse paradoxal, l’incertitude est donc une grande opportunité pour les investisseurs. L’important, c’est de croire en l’idée et les core businesses des entreprises concernées. Cela devrait intéresser un investisseur bien plus que de mettre l’accent uniquement sur les évolutions des cours à court ou moyen terme.