Les forces motrices de la transition énergétique restent aussi fortes que jamais et la volatilité actuelle des marchés n’a fait que renforcer ces tendances.

Par Mark Lacey, Gestionnaire de fonds et Alexander Monk, Analyste énergies renouvelables

 

Mark Lacey

Les marchés financiers traversent une période mouvementée. L’inflation a atteint des niveaux significatifs pour la première fois depuis des décennies. Les chaînes d’approvisionnement continuent d’être perturbées dans tous les pays. Les tensions géopolitiques et sociales dans le monde se multiplient, notamment avec l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Tout cela représente un cocktail de risques corsé pour les investisseurs.

Le monde connaît de multiples «crises» macroéconomiques en même temps, ce qui impactera les tendances d’investissement à la fois à court et à long terme.

En cette période de forte volatilité des marchés, il est essentiel d’adopter une approche équilibrée et disciplinée. Vous trouverez ci-dessous des réponses à certaines des questions qui se posent pour les investisseurs en actions de transition énergétique.

Combien de temps l’environnement macroéconomique actuel durera-t-il et quels sont les principaux risques auxquels sont confrontés les investisseurs?

Alexander Monk

Compte tenu des problèmes spécifiques mentionnés ci-dessus, nous pensons que les investisseurs sont préoccupés par le risque d’un changement systémique dans le régime macroéconomique prédominant. C’est-à-dire, une hausse de l’inflation et un ralentissement de la croissance économique, désormais plus probables qu’improbables.

Selon notre scénario de base actuel, l’inflation devrait ralentir au fil du temps par rapport aux niveaux élevés d’aujourd’hui, mais il existe un risque vraiment réel que cela prenne plus de temps que prévu, qu’elle reste plus forte qu’auparavant et plus volatile durant un certain temps. Même si nous sommes encore loin de revenir à un régime inflationniste similaire aux années 1970, nous pensons qu’un changement pourrait être en marche. Nous craignons que cette inflation se traduise également par un ralentissement de la croissance, créant un environnement plus stagflationniste où les pressions sur les bénéfices dues aux contraintes des chaînes d’approvisionnement pourraient perdurer pendant un temps.

Quels sont les principaux risques qui pèsent sur les actions de la transition énergétique?

Nous voyons trois difficultés liées à l’évolution du régime macroéconomique: (1) des pressions persistantes sur les chaînes d’approvisionnement; (2) la menace d’une hausse des taux d’intérêt; et (3) les risques liés à un ralentissement de la croissance économique.

Du point de vue du risque, nous sommes davantage préoccupés par le risque pesant sur les bénéfices en raison d’une inflation prolongée et des contraintes persistantes des chaînes d’approvisionnement, plutôt que par le ralentissement de la croissance économique, compte tenu de la nature structurelle du thème de la transition énergétique. Même si certains segments seraient fortement exposés à un ralentissement de la croissance économique (par exemple, l’automobile, les équipements électriques, etc.), la plupart des entreprises opèrent sur des marchés en croissance structurelle, qui offrent un profil de croissance très attrayant par rapport à d’autres parties de l’univers des actions cotées. Le soutien positif à long terme apporté par nos programmes de décarbonation, et maintenant, nos objectifs de sécurité énergétique, devrait garantir cela.

L’environnement actuel offre-t-il des opportunités?

Malgré les risques évidents associés à l’environnement actuel, nous sommes convaincus qu’il existe également des opportunités considérables. Il ne faut pas non plus oublier l’énorme opportunité d’investissement que représente la transition énergétique ou le potentiel des technologies de transition énergétique pour aider à résoudre de nombreux problèmes auxquels le monde est confronté aujourd’hui.

Le regain d’intérêt pour la sécurité énergétique (en plus de nos objectifs généraux de décarbonation) confirme la nécessité de développer des approvisionnements énergétiques locaux, abondants, bon marché et propres dans le monde entier. Les moteurs de la transition énergétique restent aussi solides que jamais et l’environnement de marché actuel n’a fait que renforcer ces tendances structurelles à long terme.

Au cours des 30 prochaines années, nous nous attendons à ce que plus de 100’000 milliards de dollars soient consacrés à la transition vers un système énergétique plus durable, avec encore plus de dépenses prévues pour rendre l’économie plus durable. Ces dépenses créeront le potentiel d’une accélération significative et structurelle de la croissance des bénéfices sur 30 ans pour les entreprises du secteur de la transition énergétique.

Cette croissance structurelle pourrait se révéler assez intéressante en période de ralentissement économique. En outre, si un régime inflationniste plus persistant venait à apparaître, le rythme et la pérennité de la croissance potentielle des bénéfices pourraient contrebalancer les baisses de valorisations si l’on considère la préservation du patrimoine à long terme.

Enfin, des énergies renouvelables bon marché, propres et abondantes pourraient constituer une solution très puissante pour réduire la dépendance énergétique à l’égard de la Russie, créant ainsi l’occasion d’éliminer l’une des armes diplomatiques les plus puissantes dont le pays dispose. L’adoption accélérée des énergies renouvelables, en particulier l’éolien et le solaire, qui sont produits à l’aide de ressources disponibles dans tous les pays, constitue un véritable outil pour favoriser une plus grande égalité énergétique et peut-être contribuer également à réduire les pressions inflationnistes. En effet, la prise de conscience accrue de cette opportunité a alimenté la récente hausse des valorisations dans le secteur.

Dans l’environnement de marché actuel, les actions de transition énergétique présentent de nombreux points positifs, qu’il ne faut pas négliger en se concentrant trop sur les menaces.

Compte tenu des opportunités très intéressantes à long terme, est-ce le bon moment pour investir?

Même si nous identifions toujours des risques pour les bénéfices et les valorisations des valeurs de la transition énergétique dans l’environnement actuel, nous sommes également convaincus qu’il existe des opportunités intéressantes pour une croissance structurelle plus forte. De plus, les valorisations se sont nettement réajustées par rapport aux points hauts du quatrième trimestre 2020 et sont désormais revenues à leurs niveaux de mi-2020.

Les actions liées à la transition énergétique ne sont pas encore bon marché (elles sont toujours au-dessus de la moyenne des trois dernières années), mais elles sont certainement valorisées de manière bien plus juste qu’au début de 2021. Étant donné que les valorisations sont justes (et pas encore nécessairement bon marché), il est tout à fait possible qu’elles reculent davantage.

Nous ne pouvons pas prédire quand la performance va s’inverser – et il existe indubitablement des menaces à court terme dont nous devons être conscients. Toutefois, les perspectives à long terme restent très robustes et intéressantes (et n’ont pas vraiment changé au cours de l’année dernière), et nous pensons donc que le moment est propice pour se pencher à nouveau sur le secteur compte tenu des opportunités à long terme.

A court terme, il existe certainement un risque important de baisse des valorisations dans la plupart des pans de l’univers de la transition énergétique. Les actions sur l’ensemble du marché, y compris certaines dans le domaine de la transition énergétique, restent fortement valorisées au regard de la plupart des indicateurs par rapport à leur fourchette historique, et compte tenu du durcissement des politiques des banques centrales, l’ère des capitaux bon marché pourrait prendre fin. Toutefois, pour les investisseurs prêts à résister aux difficultés à court terme et à profiter de la faiblesse pour renforcer leur exposition à cet univers en croissance structurelle, les prévisions de performances à long terme pourraient en effet sembler très intéressantes.

 


Information importante: Cette communication est destinée à des fins marketing. Ce document exprime les opinions de ses auteurs sur cette page. Ces opinions ne représentent pas nécessairement celles formulées ou reflétées dans d’autres supports de communication, présentations de stratégies ou de fonds de Schroders. Ce support n’est destiné qu’à des fins d’information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Le support n’est pas destiné à représenter une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente de tout instrument financier. Il n’est pas destiné à fournir, et ne doit pas être considéré comme un conseil comptable, juridique ou fiscal, ou des recommandations d’investissement. Il convient de ne pas se fier aux opinions et informations fournies dans le présent document pour réaliser des investissements individuels et/ou prendre des décisions stratégiques. Les performances passées ne constituent pas une indication fiable des résultats futurs. La valeur des investissements peut varier à la hausse comme à la baisse et n’est pas garantie. Tous les investissements comportent des risques, y compris celui de perte du principal. Schroders considère que les informations de la présente communication sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Certaines informations citées ont été obtenues auprès de sources externes que nous estimons fiables. Nous déclinons toute responsabilité quant aux éventuelles erreurs commises par ou informations factuelles obtenues auprès de tierces parties, sachant que ces données peuvent changer en fonction des conditions de marché. Cela n’exclut en aucune manière la responsabilité de Schroders à l’égard de ses clients en vertu d’un quelconque système réglementaire. Les régions/secteurs sont présentés à titre d’illustration uniquement et ne doivent pas être considérés comme une recommandation d’achat ou de vente. Les opinions exprimées dans le présent support contiennent des énoncés prospectifs. Nous estimons que ces énoncés reposent sur nos anticipations et convictions dans des hypothèses raisonnables dans les limites de nos connaissances actuelles. Toutefois, aucune garantie ne peut être apportée quant à la réalisation future de ces anticipations et opinions. Les avis et opinions sont susceptibles de changer. Ce contenu est publié au Royaume-Uni par Schroder Investment Management Limited, 1 London Wall Place, London EC2Y 5AU. Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 1893220. Agréé et réglementé par la Financial Conduct Authority.