Au fur et à mesure que la situation sans précédent due à la Covid-19 évolue, nous en ressentons tous les effets. En tant qu’investisseurs, nous devons relever les défis immédiats, mais nous ne devons pas perdre de vue le long terme.

Par Hannah Simons, Responsable de la stratégie en investissement durable

 

Alors que nous préparons le premier rapport de 2020, je m’installe dans ma nouvelle routine quotidienne. Mon trajet régulier dans un train bondé a été remplacé par une courte marche vers ma table de cuisine. Un changement qui est le bienvenu! Je fais aussi l’école à la maison. J’ai souvent pensé qu’un jour, je suivrais les pas de Lucy Kellaway et que je me reconvertirais en enseignante. Cette expérience me rappelle que l’enseignement n’est pas aussi facile qu’on le pense, même si j’apprécie nos cours quotidiens de technologie de l’alimentation et ce qui en résulte. Ces distractions permettent d’oublier un instant le nombre quotidien de nouveaux cas et le nombre croissant des décès.

Les marchés ont réagi violemment à la propagation de la Covid-19, avec des fluctuations quotidiennes massives des prix des actifs. Il est facile de se pencher sur ce flux constant d’actualités, mais en tant qu’investisseurs à long terme, nous devons regarder au-delà de la situation actuelle et envisager les répercussions futures. Dans nos deux premiers articles, nous considérons quelques-unes des répercussions de la Covid-19 sur l’investissement. Andy Howard, Responsable de la recherche en investissement durable, examine la montée en puissance des défis environnementaux et sociaux et la façon dont ceux-ci représentent de plus en plus des risques financiers. Peter Harrison, notre CEO, souligne la nécessité de penser à long terme, pour les entreprises qui essaient de surmonter cette période difficile, mais aussi pour nous, en tant qu’investisseurs leur apportant notre soutien. Le point de vue des parties prenantes est essentiel dans l’attention que doivent porter les entreprises à leurs employés, clients et fournisseurs plutôt qu’à leurs bénéfices à court terme.

Nous devons pouvoir distinguer les entreprises qui sont de véritables leaders de celles qui n’ont qu’un bon storytelling: le «greenwashing» n’est pas toujours facile à repérer.

Étant donné que les risques (et les opportunités) environnementaux, sociaux et de gouvernance sont de plus en plus pris en compte aux côtés des risques financiers traditionnels, nous devons pouvoir distinguer les entreprises qui sont de véritables leaders de celles qui n’ont qu’un bon storytelling. Le «greenwashing» n’est pas toujours facile à repérer ; Simon Webber, gérant de portefeuille actions internationales, partage ses réflexions sur ce qu’il faut rechercher.

À court terme, nous reconnaissons que la Covid-19 exerce une pression sur les bénéfices de l’industrie automobile, mais les nouvelles réglementations européennes en matière d’émissions pourraient avoir des répercussions sur le long terme. Scott MacLennan, Gérant de portefeuille/Analyste actions européennes et Nicholette MacDonald-Brown, Responsable actions europénnes «blend», discutent de la façon dont les nouvelles réglementations présentent à la fois des défis et des opportunités. Pour survivre et prospérer à long terme, une entreprise doit être en mesure de s’adapter.

L’urbanisation se poursuit à un rythme rapide ; les villes capables d’attirer les investissements des entreprises continueront à gagner en popularité. L’indice Schroders Global Cities, aujourd’hui dans sa cinquième année, note les villes du monde entier pour identifier celles qui sont les plus dynamiques sur le plan économique. Nous publions le dernier classement, qui inclut désormais un score d’impact environnemental. L’introduction de ce score a entraîné quelques changements dans le classement des villes les mieux notées. Par exemple, Stockholm est entré dans le top 30 pour la première fois. Quant aux villes chinoises, elles sont toutes sorties du top 10.

En tant que propriétaires actifs des sociétés dans lesquelles nous investissons, nous cherchons à surveiller activement les comportements afin de s’assurer qu’elles sont gérées de manière durable. Notre actionnariat actif est global et couvre aussi bien les conversations quotidiennes que nous avons au sujet de la conjoncture économique que nos activités de vote et d’engagement. Alors que débute la saison des assemblées générales de 2020, Daniel Veazey, Responsable de la gouvernance d’entreprise, donne un aperçu des tendances et des enjeux clés auxquels s’attendre. Nous avons également apporté quelques changements à la façon dont nous présentons nos activités d’engagement. Nous espérons que ce nouveau format vous aidera à mieux comprendre la diversité des discussions que nous avons avec les entreprises. Nous partageons également une étude de cas approfondie d’un engagement récent.

Une sélection d’articles tirés de ce nouveau rapport seront publiés prochainement sur le site investir.ch.

 


Information importante: Cette communication est destinée à des fins marketing. Ce document exprime les opinions de ses auteurs sur cette page. Ces opinions ne représentent pas nécessairement celles formulées ou reflétées dans d’autres supports de communication, présentations de stratégies ou de fonds de Schroders. Ce support n’est destiné qu’à des fins d’information et ne constitue nullement une publication à caractère promotionnel. Le support n’est pas destiné à représenter une offre ou une sollicitation d’achat ou de vente de tout instrument financier. Il n’est pas destiné à fournir, et ne doit pas être considéré comme un conseil comptable, juridique ou fiscal, ou des recommandations d’investissement. Il convient de ne pas se fier aux opinions et informations fournies dans le présent document pour réaliser des investissements individuels et/ou prendre des décisions stratégiques. Les performances passées ne constituent pas une indication fiable des résultats futurs. La valeur des investissements peut varier à la hausse comme à la baisse et n’est pas garantie. Tous les investissements comportent des risques, y compris celui de perte du principal. Schroders considère que les informations de la présente communication sont fiables, mais n’en garantit ni l’exhaustivité ni l’exactitude. Certaines informations citées ont été obtenues auprès de sources externes que nous estimons fiables. Nous déclinons toute responsabilité quant aux éventuelles erreurs commises par ou informations factuelles obtenues auprès de tierces parties, sachant que ces données peuvent changer en fonction des conditions de marché. Cela n’exclut en aucune manière la responsabilité de Schroders à l’égard de ses clients en vertu d’un quelconque système réglementaire. Les régions/secteurs sont présentés à titre d’illustration uniquement et ne doivent pas être considérés comme une recommandation d’achat ou de vente. Les opinions exprimées dans le présent support contiennent des énoncés prospectifs. Nous estimons que ces énoncés reposent sur nos anticipations et convictions dans des hypothèses raisonnables dans les limites de nos connaissances actuelles. Toutefois, aucune garantie ne peut être apportée quant à la réalisation future de ces anticipations et opinions. Les avis et opinions sont susceptibles de changer. Ce contenu est publié au Royaume-Uni par Schroder Investment Management Limited, 1 London Wall Place, London EC2Y 5AU. Société immatriculée en Angleterre sous le numéro 1893220. Agréé et réglementé par la Financial Conduct Authority.