Les graphes macroéconomiques sélectionnés et commentés par Nicolas Blanc, Responsable de l’Allocation chez Ellipsis AM.

ISM manufacturing et services

US: poursuite de l’expansion

Les derniers indicateurs avancés américains mettent en exergue l’excellente dynamique du secteur industriel et des services. L’ISM manufacturing a ainsi atteint son niveau le plus élevé depuis 13 ans, ressortant à 60,8 soit 2,7pts au-dessus des attentes! Les solides progressions des nouvelles commandes (+4,3pts) et de la production (+1,2pt) indiquent un contexte globalement favorable.

L’ISM non-manufacturing a cru de +4,5pts en septembre pour atteindre 59,8 alors que le consensus tablait sur une stabilité. Ici encore, la majorité des composantes clefs sont également en nette hausse.

 

ISM Manufacturing et progression des earnings du S&P 500

US : les indicateurs avancés soutiennent l’optimisme sur les profits

Nous illustrons sur ce graphe nos propos de La Note Macro sur les évolutions à attendre des profits dans le contexte économique actuel. Un ISM manufacturing au-delà de 60 – niveau atteint seulement début 2004 et en 1987 – supporte l’idée que la dynamique bénéficiaire devrait rester positive (un peu moins de 10%, si l’on se fie à l’ajustement linéaire montré sur le graphe).

A noter toutefois qu’une partie de la hausse de l’indice provient de l’allongement des délais de livraison et de la hausse des prix payés, qui sont en partie des conséquences des ouragans.

 

Enquêtes ISM, Composante emploi

US: l’emploi reste solide

Alors que les résultats de l’enquête ADP ont été quelque peu perturbés par les conséquences de l’ouragan Harvey, le marché du travail américain continue de bien se porter. Selon l’ADP, 135k nouveaux postes ont été créés en septembre, un chiffre totalement en ligne avec les attentes mais beaucoup plus faible que ce que nous observions depuis le début de l’année (environ 210k/mois). Les composantes emploi de l’ISM manufacturing et non-manufacturing indiquent une poursuite du rythme d’expansion. Malgré une hausse modeste au cours du mois de septembre (respectivement +0,4pt et +0,6pt), les niveaux atteint par les sous-indices sont historiquement élevés (60,3 et 56,8) tout particulièrement en dehors des phases de reprise.

 

Allemagne: commandes à l’industrie manufacturière

Les commandes à l’industrie bondissent en Allemagne

Le mois d’août a vu les commandes à l’industrie ainsi que les ventes bondir de 3,6% m/m, ce qui efface l’impression donnée par les hésitations des publications de la production industrielle cet été, et qui semblent aujourd’hui être l’effet du calendrier des vacances scolaires. Sur juillet/août, les commandes s’établissent près de 10% au-delà de leur moyenne observée au T2. Les ventes sont, quant à elles, 8,7% supérieures à la même référence. On notera que l’embellie est perceptible dans la plupart des secteurs, et concerne les exports autant que les commandes domestiques. Ces chiffres créent un risque de voir les estimations du PIB allemand être dépassées dans les faits.

 

Source : Ellipsis AM, Bloomberg

J'aime cet article 64