L'année 2017 clôture à un plus haut historique en atteignant un volume de 1087 milliards de francs suisses.

Les chiffres définitifs relatifs à l’année 2017 ont été publiés par la SFAMA. Le marché suisse des fonds a atteint un total de 1087 milliards de francs, son nouveau point haut historique. La progression annuelle a été de 17.7%, soit 164 milliards en volume.

source : SFAMA (cliquez l’image pour agrandir)

Les grands gagnant de 2017 sont les fonds obligataires, qui ont récolté 30.2 milliards de nouvelles souscriptions, ce qui représente 10.5% de leur volume à fin 2016. La classe d’actifs reste 2e par ordre d’importance, totalisant 339 milliards de francs, soit 31% du total investi en fonds de placement.

La 1e place reste encore et toujours l’apanage des fonds d’actions qui représentent un volume de 466 milliards de francs à fin décembre, même s’ils n’ont récolté que 1.6 milliard d’argent frais au long de l’année écoulée. Les fonds d’actions représentaient à fin 2017 43% des montants investis en fonds de placement.

En 3e position, les fonds d’allocation ont connu un retour en grâce tout au long de l’année, récoltant 4.1 milliards et représentent 12% du total.

Les matières premières, classe d’actifs satellite, a connu un joli succès en 2017 en récoltant de nouvelles souscriptions à hauteur de 2 milliards.

Les fonds alternatifs terminent l’année en faisant face à des sorties nettes à hauteur de 54 millions, alors que les fonds immobiliers ont connu des retraits de l’ordre de 340 millions.

source : SFAMA (cliquez l’image pour agrandir)

«Le marché suisse des fonds de placement a enregistré une croissance réjouissante l’an dernier. Depuis juillet 2017, l’encours est resté supérieur à la barre des 1’000 milliards et n’a cessé d’atteindre des sommets historiques. Cette augmentation résulte principalement de l’évolution positive des marchés financiers, mais aussi de la confiance des investisseurs dans les fonds de placement. Au total, ils ont investi quelque 40 milliards de francs de plus dans des fonds en l’espace d’une année. Le plus d’argent frais est revenu de loin aux fonds obligataires», a déclaré Markus Fuchs, directeur de la Swiss Funds & Asset Management Association SFAMA.

Évolution du marché suisse des fonds en décembre 2017 (en millions de CHF)
Source : SFAMA