Les volumes investis en fonds de placement peinent à franchir le cap des 1000 milliards de francs.

Comme chaque mois, nous mettons à jour les statistiques du marché des fonds enregistrés à la vente en Suisse, suite à leur publication par la SFAMA. Les volumes définitifs (chiffres révisés) dans les fonds de placement pour le mois de mai indiquent une progression de +7.3% depuis le début de 2017.

Le volume total du marché des fonds a atteint en juin un nouveau un sommet historique, affichant un volume estimé à 978.6 milliards de francs suisses. La progression sur les 5 premiers mois de l’année se maintient donc à +7.4% et le chiffre des 1000 milliards semble dorénavant bien proche, bien que les volumes investis soient restés extrêmement stables tout au long du 2e trimestre de l’année.

source : SFAMA (cliquez l’image pour agrandir)

Après 3 mois de diminution observée des niveaux de risque au sein des portefeuilles s’étant traduite par des ventes nettes de fonds d’actions pour près de 3.8 milliards de francs, les investisseurs sont revenus courant juin vers la classe d’actifs avec des souscriptions de l’ordre de 1.2 milliard. Les fonds obligataires ont pour leur part massivement attiré les investisseurs sur les 6 premiers mois de l’année puisqu’ils ont connu des apports nets de 18 milliards, malgré le contexte de hausse des taux.

A côté du franc succès rencontré par les fonds obligataires, les fonds d’allocation, ceux spécialisés dans l’immobilier ou encore ceux investis en matières premières ont tous connu 6 mois de flux positifs en 2017.

Après un mois de mai laissant espérer une embellie, les fonds alternatifs font à nouveau face à des sorties nettes en juin. La classe d’actifs est d’ailleurs la seule à connaitre des sorties nettes sur l’ensemble du premier semestre, les investisseurs ayant retiré de l’ordre de 500 millions de francs.

source : SFAMA (cliquez l’image pour agrandir)

«Les marchés boursiers importants ont évolué de façon passablement incohérente durant le mois sous revue, correspondant en fin de compte à une dérive latérale. L’encours du marché suisse des fonds s’est stabilisé en conséquence à un niveau élevé. Dans les afflux de trésorerie nets, en revanche, une avancée réjouissante a été enregistrée par rapport au mois précédent. De l’argent frais a été investi de manière substantielle dans les fonds obligataires et en actions. Cumulée, l’entrée de moyens s’est chiffrée à plus de 3 milliards de CHF dans ces deux catégories de fonds», a déclaré Markus Fuchs, directeur de la Swiss Funds & Asset Management Association SFAMA.

Évolution du marché suisse des fonds en juin2017 (en millions de CHF)
Source : SFAMA