Malgré l'apparition d'incertitudes dans les marchés, le volume investi en fonds de placement s'est maintenu.

Comme chaque mois, nous mettons à jour les statistiques du marché des fonds enregistrés à la vente en Suisse, suite à leur publication par la SFAMA. Les volumes définitifs dans les fonds de placement pour le mois d’avril indiquent une progression de +6.9% depuis le début de 2017.

Le volume total du marché des fonds a atteint en mai nouveau un sommet historique, affichant un volume estimé à 974.7 milliards de francs suisses. La progression sur les 5 premiers mois de l’année se maintient donc à +6.9% et le chiffre des 1000 milliards semble dorénavant bien proche.

source : SFAMA (cliquez l’image pour agrandir)

Le mois de mai est cependant le premier de l’année à voir les investisseurs opérer des rebalancements importants visant à réduire le risque de leurs portefeuilles. Les fonds d’actions ont fait face à des sorties massives (flux nets négatifs) de l’ordre de 2.26 milliards de francs. Les investisseurs ont également décidé pour la première fois de l’année de réallouer leurs avoirs investis en produits monétaires.

Les grands gagnants de ces remaniements sont les fonds obligataires qui engrangent des entrées nettes à hauteur de presque 3 milliards de francs, mais aussi les fonds d’allocation qui semblent retrouver les faveurs des investisseurs depuis le début de l’année et reçoivent plus de 500 millions d’argent frais en mai. Le momentum reste également positif pour les fonds de matières premières malgré les récentes performances décevantes de l’or ou du pétrole.

Et le fait le plus notable – si les chiffres estimés pour mai sont exacts – est que les fonds alternatifs retrouvent l’intérêt des investisseurs pour la première fois depuis 2015 avec des entrées nettes de 158 millions de francs.

source : SFAMA (cliquez l’image pour agrandir)

«Quelques marchés importants ont engagé une dérive plutôt latérale durant le mois sous revue. L’encours du marché suisse des fonds s’est stabilisé en conséquence à un niveau élevé. Un tassement a été enregistré dans les afflux de trésorerie nets. En mai, de l’argent frais a été investi dans une mesure importante dans les fonds obligataires, des ressources étant toutefois retirées des fonds en actions dans une même mesure ou presque, dégageant un solde légèrement positif. Le scepticisme des investisseurs suisses envers les évaluations élevées des actions a subsisté», a déclaré Markus Fuchs, directeur de la Swiss Funds & Asset Management Association SFAMA.

Évolution du marché suisse des fonds en mai 2017 (en millions de CHF)
Source : SFAMA